Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

« L’Open innovation » est un indispensable pour accélérer la digitalisation des écosystèmes (rencontre)


MAP - le Jeudi 30 Septembre 2021 à 11:21 |

           

« L’Open innovation » (l’innovation ouverte) constitue un indispensable pour soutenir et accélérer la digitalisation des écosystèmes, ont relevé les participants à un panel organisé, mercredi à Rabat, dans le cadre de la 1ère édition des « Rencontres du Digital by PortNet ».


Lors de ce panel, placé sous le thème « L’Open Innovation dans l’écosystème portuaire et du commerce extérieur, défis et opportunités », les intervenants ont souligné l’importance de l’Open innovation pour accélérer la digitalisation, notamment dans les écosystèmes portuaire et du commerce extérieur, notant qu’elle permet aussi de construire une réponse systémique qui répond aux enjeux de l’écosystème.
 
Boris Naguet de Saint Vulfran, directeur général de Fabernovel Maroc, a indiqué, lors de cet événement tenu en mode hybride, que l’Open Innovation se définit comme « tout processus de co-création de valeur (projets, idées, événements..) avec des partenaires externes », mettant en avant l’importance de ce processus dans la création de valeurs permettant la digitalisation des écosystèmes.

M. Naguet de Saint Vulfran, a dans ce sens souligné que ce processus est désormais nécessaire à même de se connecter rapidement et efficacement aux acteurs du commerce international.

De son côté, Mehdi Tazi, chargé du programme digitalisation et Open Innovation à PortNet S.A, a relevé que l’Open Innovation constitue « un moyen d’accéder rapidement à l’avenir », notant que ce dispositif permet également d’accroitre la rapidité et la flexibilité de l’innovation, de mettre en commun de nouvelles ressources, d’investissements et de coûts mais aussi d’étendre la capture de la valeur et se diversifier en co-créant de nouvelles offres.

« Il s’agit d’un dispositif avantageux pour chacune des parties prenantes », a-t-il dit, relevant qu’il permet aux entreprises de profiter des nouveaux leviers d’innovation et d’agrandir leur gamme.

Et de poursuivre que « ça permet aussi aux pouvoirs publics d’accélérer l’adoption des services et des usages numériques, et aux startups de se rendre visibles aux investisseurs et se développer ».

Pour sa part, le directeur des écosystèmes digital à l’Agence de Développement du Digital (ADD), Zakaria El Moujahid, a noté que l’Open innovation est présentée comme une stratégie pour être « agile et compétitive » dans un monde qui change vite et dans un environnement de diffusion rapide de la connaissance.

Il a également fait remarquer que l’innovation ouverte nécessite un changement touchant parfois la nature et les structures des organisations avec une désintégration verticale de la chaîne de valeur métier au profit d’une concentration sur les compétences en interne et sur une externalisation renforcée.

Les « Rencontres du Digital by PortNet », organisées en partenariat avec l’Agence Nationale des Ports (ANP) et en étroite collaboration avec l’Agence de Développement du Digital (ADD), constituent une occasion pour élargir le débat et offrir une plate-forme de discussion et de proposition avec l’implication de toutes les parties prenantes dans la sphère économique et institutionnelle.

L’événement, placé sous la thématique « L’innovation digitale au service de la compétitivité et du développement économique du Maroc », a connu la participation d’éminentes personnalités dans le domaine des infrastructures, les solutions numériques et le développement digital, en plus des hauts responsables de l’administration publique et fiscale.







Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss