Menu
              
MarocAfrik | Publié ici le Lundi 14 Février 2022

​FMI: le Maroc a "regagné la majeure partie du terrain perdu" pendant la récession de 2020





L'économie marocaine a regagné la majeure partie du terrain perdu pendant la récession mondiale marquée de 2020, a indiqué le Fonds monétaire international (FMI), qui anticipe un taux de croissance de 3 % en 2022, "la production agricole revenant à des niveaux moyens et l'activité non agricole poursuivant sa reprise". "Cette performance est due à la poursuite des mesures de relance budgétaire et monétaire, au rebond des exportations, à la vigueur des envois de fonds et à une campagne agricole exceptionnelle qui a suivi deux années de sécheresse", explique le FMI dans un communiqué diffusé à Washington au terme des consultations de son Conseil d'administration au titre de l'Article IV avec le Maroc. Après une contraction de 6,3 % en 2020, le PIB du Royaume devrait avoir augmenté de 6,3 % en 2021, soit l'un des taux les plus élevés de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, souligne l’institution financière internationale.