165 nouveaux médicaments remboursables au titre de l'AMO

MAP - Publié le Mardi 5 Janvier 2021 à 12:23



Rabat - Sur proposition de l’Agence nationale de l’assurance maladie, le ministre de la santé a publié un arrêté ministériel portant intégration de 165 nouveaux médicaments dans le guide des médicaments remboursables, et ce à partir de sa parution au bulletin officiel.


Dans un communiqué conjoint, le ministère et l’ANAM indiquent que 70 médicaments de cette liste additive rentrent dans la prise en charge des affections de longue durée aux différents stades de leur évolution.

La même source cite le cancer dont le cout de traitement constitue un frein d’accès aux assurés, l’HTA, le diabète, le rhumatisme psoriasique et l’hépatite B et C et la dépression; mais aussi des classes thérapeutiques concernant la fertilité qui pendant des années est restée une aspiration et une exigence astreignante ce qui profiterait à de grands groupes d’assurés.

Par ailleurs, d’autres produits alternatifs pour la prise en charge de certaines pathologies fréquentes comme les anti-thrombotiques, les antibiotiques, les antidiabétiques et les anti-glaucomateux, et le traitement de la broncho-pneumopathie chronique obstructive font partie de cette liste additive, permettant ainsi une prise en charge optimale des patients souffrant de ces pathologies.

Consciente de l’importance primordiale de remboursabilité des médicaments pour faciliter l’accès au traitement au profit des assurés dans le cadre de l’AMO, l’ANAM, depuis 2006 jusqu’à la publication de l’arrêté ministériel susmentionné, a inclus 4668 médicaments remboursables dont 3015 génériques. 


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune