Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

MAP - le Mardi 26 Octobre 2021 à 10:30 |

7ème "Trek des Gazelles" : Un voyage entre dunes et océan depuis la Cité de Mogador


           

​Essaouira - Quelque 120 participantes au 7ème "Trek des Gazelles" (TDG), un événement au concept hors-pair et 100% féminin, ont pris part, lundi à Essaouira, à l'"Edition Mer" de cette manifestation sportive et solidaire.


Initiée par l’Association française "Trek des Gazelles", cette randonnée pédestre de 4 jours sur un circuit de près de 100 kilomètres, dont l’arrivée est programmée à Cap Tafadna, invite les concurrentes à un voyage sur les rivages de la Cités des Alizés, entre les dunes de sables, les falaises abruptes, les magnifiques plages et les forêts d’arganier, ce patrimoine indéniable et ces espaces endémiques qui s’étendent le long du littoral d’Essaouira.

Cet événement se veut aussi une immersion dans des paysages de contraste entre le bleu de l’océan atlantique, le vert de la végétation et des forêts de l’arganier ainsi que le jaune doré du sable fin des magnifiques plages de l’arrière pays de la Cité des Alizés, au cours desquels une méharée de dromadaires et de mules accompagnent les participantes en itinérance pour les emmener de bivouac en bivouac à Cap Tafadna et ce, sous l’encadrement minutieux d’un staff technique et médical expérimenté.

Ainsi, le "Trek des Gazelles" offre l’occasion à ces femmes issues de différents pays (Maroc, France, Belgique, Suisse, Italie et Espagne) de se déconnecter quatre jours durant de la vie quotidienne pour se lancer dans une aventure et une découverte enrichissantes.

Cette édition 2021 à Essaouira permettra, en outre, aux randonneuses d’aller à la rencontre des habitants et de partager avec eux des moments agréables et de convivialité, de goûter à l’hospitalité et à l'accueil chaleureux de toute une région et de prendre connaissance de la richesse et de l’authenticité des traditions de cette partie du territoire national.

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, la fondatrice du TDG, Mme Mélanie Salgues, a mis en relief le concept et l’esprit particuliers de cet événement.

"Le Trek est né de mon histoire personnelle. Depuis longtemps je souhaitais réunir les femmes dans un voyage d’aventure, loin des complexes touristiques afin de marcher au service d’une bonne cause, celle des enfants atteints de cancer", a expliqué Mme Salgues.

Il s’agit d’"un retour à l’essentiel sans le moindre esprit de compétition", a-t-elle soutenu, soulignant que "les participantes marchent environ 25 kilomètres par jour en moyenne pour les personnes et les enfants qui sont privés de mobilité et ne peuvent le faire".

"C’est un bivouac itinérant avec une importante organisation logistique et plus d’une centaine de personnes sur le terrain, dans l’objectif de valoriser l’éthique qui est ancrée dans nos racines, en privilégiant notamment le travail des habitants et l’achat des différentes fournitures au niveau local".

L’éthique du TDG repose également sur une démarche écologique et des engagements environnementaux et éco-responsables, pour "ne pas laisser d’empreinte de notre passage", a-t-elle relevé.

Et de conclure qu’au-delà d’être un hommage aux femmes et de son aspect aventurier, le TDG se veut aussi une expression éloquente des valeurs de solidarité et d’espoir, à travers une série d’activités et d’actions en faveur des enfants atteints du cancer, notamment le financement, la co-organisation de journées équestres en leur faveur, en collaboration avec des Maisons de Vie marocaines spécialisées, outre le soutien financier au Groupe franco-africain d’oncologie pédiatrique (GFAOP), un organisme dédié à la recherche médicale, à la formation de personnel en Afrique, ainsi qu’au transport des traitements oncologiques pédiatriques.