Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Afrique du Sud/Corruption: Gèle de près de 300 millions de dollars sur des comptes bancaires

Publié le Jeudi 9 Septembre 2021 | MAP



​Johannesburg - Plus de 4,2 milliards de rands (300 millions de dollars) ont été gelés sur des comptes bancaires liés à des affaires de corruption en Afrique du Sud, suite à l'ordre d'un tribunal spécial, a révélé mercredi l'Unité spéciale d'enquête (SIU).


«L'Unité a approché le Tribunal pour geler les comptes à la suite d'une enquête approfondie, qui a été appuyée par les interventions de la Banque centrale sud-africaine (SARB) et du Service sud-africain des revenus (SARS)», a indiqué la SIU dans un communiqué.

Elle a ajouté que ces fonds, qui pourraient être confisqués au profit de l'État, sont liés à des appels d'offres frauduleux accordés par la Société sud-africaine des chemins de fer "Transnet".

Le SARB et le SRAS ont précédemment soulevé des soupçons selon lesquels une société chinoise avait versé des pots-de-vin, déguisés en accords de services de développement commercial (BDSA), pour influencer la direction des appels d'offres au sein de la compagnie Transnet.

La société chinoise a obtenu ainsi trois contrats de Transnet pour lui fournir plus de 500 locomotives entre 2011 et 2014 pour une somme combinée d'environ 25,4 milliards de rands.

La compagnie publique Transnet est impliquée dans plusieurs scandales liés au phénomène de "la capture de l'Etat". La Commission judiciaire d'enquête sur la corruption en Afrique du Sud avait affirmé que l'ancien ministre sud-africain de la Communication, Siphiwe Nyanda, a obtenu irrégulièrement plus de 6 millions de dollars de la Société.

La commission judiciaire a été mise en place en Afrique du Sud pour enquêter sur la "capture de l'Etat" qui renvoie aux vastes détournements de fonds publics par des hommes d'affaires, des politiciens et des fonctionnaires durant les deux mandats de l'ancien président, Jacob Zuma (2009-2018).