Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Afrique du Sud: Plus de 120.000 cas de violence à l'égard des femmes enregistrés durant le confinement (autorités)

Publié le Mercredi 8 Septembre 2021 | MAP



​Johannesburg - Plus de 120.000 cas de violence à l'égard des femmes ont été enregistrés en Afrique du Sud durant le dernier confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus, ont annoncé mardi les autorités sud-africaines.


«Le confinement national a empêché l'accès aux structures dédiées au soutien des victimes de la violence à l'égard des femmes au sein de nos communautés», a déclaré la responsable du développement social dans la province de Gauteng, Morakane Mosupyoe lors d'un webinaire sur la violence sexiste et les féminicide dans le pays.

Citant les chiffres du Centre de lutte contre la violence sexiste, géré par le gouvernement, elle a ajouté qu'un seul centre d'appel dans la capitale Pretoria recevait jusqu'à 1.000 appels par jour de femmes et d'enfants confinés dans des foyers abusifs à la recherche d'une aide urgente.

«Ces chiffres ne représentent pas fidèlement la réalité, car la stigmatisation par la société des femmes victimes de violence sexiste contribue à la sous-déclaration des cas», a déploré Mme Mosupyoe, notant qu'un grand nombre de femmes souffrent en silence.

La responsable a également rappelé que le taux de mortalité par la violence interpersonnelle chez les femmes en Afrique du Sud était le quatrième plus élevé sur les 183 pays répertoriés en 2016 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Selon des recherches effectuées avant la pandémie du coronavirus, le pays avait déjà cinq fois plus de cas liés à la violence à l'égard des femmes que la moyenne mondiale», a-t-elle averti.

En 2020, près de 2.700 femmes ont été tuées alors que le pays était soumis à un confinement strict. La situation des femmes est devenue encore plus fragile dans un contexte de crise sanitaire, marqué par la pandémie du Covid-19.

Le ministre de la Police, Bheki Cele, a annoncé récemment qu'un total de 10.001 femmes ont été violées entre avril et juin 2021, ce qui représente une augmentation de 4.201 cas par rapport à la même période de l'année dernière (72,4%).