Menu
              
MAP | Publié ici le Lundi 18 Avril 2022

Afrique du Sud : Plus de 550 écoles endommagées par les inondations (autorités)





Plus de 550 écoles ont été endommagées par les inondations qui ont frappé durant la semaine dernière la province du KwaZulu-Natal, à l’est de l’Afrique du Sud, ont révélé lundi les autorités locales.

"Quelque 98 écoles ont été gravement touchées et auront besoin de salles de classe mobiles lorsqu'elles ouvriront leurs portes, tandis que d'autres auront besoin de nettoyage et de réparations mineures", a déclaré dans un point de presse le Premier ministre de la province, Sihle Zikalala.

Il a précisé que "dans certaines régions, il est extrêmement dangereux d'accéder aux écoles. Les élèves et les enseignants sont obligés de traverser des zones où les niveaux d'eau sont encore élevés".

"Nous avons donc décidé de fermer provisoirement toutes les écoles concernées alors que nous continuons à surveiller la situation dans toute la province", a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, M. Zikalala a fait savoir que le ministère provincial de l'Éducation a mis en place des plans et des mesures d'urgence visant à garantir le retour à la normale de la scolarité lors de la réouverture des écoles.

"En attendant, nous sommes en train d’oeuvrer pour atténuer l'impact des inondations et fournir des mesures à court terme pendant que l'eau diminue", a-t-il signalé, notant que des progrès ont été enregistrés en matière de nettoyage des coulées de boue et l'ouverture de routes en nettoyant les débris et en réparant les gouffres.

Il a indiqué, à cet égard, que le coût estimé des dommages aux infrastructures routières s’élève à 5,6 milliards de rands (près de 400 millions de dollars) et comprend 1.369 projets d'infrastructure à travers la province.

Les précipitations qui ont frappé les côtes est de l’Afrique du Sud durant la semaine dernière ont laissé derrière elles un paysage dévasté, avec des ponts effondrés, des routes abimées et des habitations détruites, notamment dans l'agglomération de Durban, qui compte plus de 3,5 millions d'habitants.

Le bilan humain des inondations a été très lourd, les autorités ayant fait état de plus de 440 morts et de plus de 40.000 sinistrés, alors que 60 personnes sont toujours portées disparues.

Lundi, les forces de défense sud-africaine «SANDF» ont annoncé avoir déployé 10.000 soldats dans la province pour aider les autorités à gérer les conséquences de l'une des pires inondations à avoir frappé la région.

Baptisé "Operation Chariot", le déploiement de l’armée verra les soldats participer au soutien de la sécurité, aux travaux de nettoyage, à l'extraction, aux évaluations techniques et au transport d'équipements ou de biens de secours humanitaires.