Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Algérie et polisario, plus isolés que jamais, reçoivent un nouveau camouflet diplomatique du Maroc

Publié le Mardi 15 Décembre 2020 |



Deux nouveaux pays viennent d’ouvrir des Consulats Généraux, respectivement à Laâyoune et à Dakhla, dans les Provinces sahariennes marocaines, infligeant ainsi une belle défaite aux ennemis du Royaume du Maroc.


La première de ces nouvelles représentation diplomatique a été ouverte à Dakhla par la République d’Haïti. L’inauguration de ce Consulat Général de la République d’Haïti a été présidée, le 14 décembre 2020, par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Monsieur Nasser Bourita et l'Ambassadeur d'Haïti au Canada, Monsieur Weibert Arthus.

A noter que la représentation Consulaire haïtienne à Dakhla est la 8ème inaugurée en moins d’une année après celle des Consulats de Gambie, de la Guinée, de la République de Djibouti, de la République du Liberia, du Burkina Faso et de la République de Guinée Bissau, en plus de la République de Guinée Équatoriale.

A signaler également que ce pays des Caraïbes devient, ainsi, le premier pays non-arabe et non-africain à ouvrir un Consulat dans le Sahara marocain. Une ouverture qui revêt, comme l’a très bien souligné l’Ambassadeur d’Haïti au Canada, Monsieur Weibert Arthus, une grande importance, en ce sens qu’elle reflète le soutien de la République d’Haïti à la marocanité du Sahara à même de rapprocher les peuples des deux pays.

A rappeler que l’Ambassade de la République d’Haïti avait été inaugurée, le 12 décembre 2020 à Rabat, lors d’une cérémonie présidée par le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains résidant à l’Etranger, Monsieur Nasser Bourita, et le Ministre haïtien des Affaires Etrangères et des Cultes, Monsieur Claude Joseph.
Second pays à ouvrir un Consulat Général dans les Provinces sahariennes marocaines, n’est autre que Bahrein.

En effet, les Ministres des Affaires Etrangères du Maroc et de Bahrein, Messieurs Nasser Bourita et Abdellatif Bin Rashid Al Zayani, ont inauguré, le 14 décembre à Laâyoune, le siège de la représentation Consulaire de ce pays du Golfe, sous le signe de la forte et franche solidarité entre les deux pays.

A noter que la décision du Bahreïn d'ouvrir un Consulat Général dans la ville de Laâyoune reflète les positions constantes de ce pays en faveur de l'intégrité territoriale et l'unité nationale du Royaume du Maroc et n’est pointune position symbolique, mais plutôt une décision concrète, qui vient consacrer le soutien ferme et continu du Royaume du Bahreïn au Maroc, et incarne des relations politiques solides, fondées sur la fraternité et la solidarité, en défense de la souveraineté des deux pays et de leur unité nationale.

Le Bahreïn a ainsi emboîté le pas à l’Union des Comores, au Gabon, à la République Centrafricaine, à Sao Tomé-et-Principe, au Burundi, à la Côte d’Ivoire, à Eswatini, à la Zambie et aux Emirats Arabes Unis.

La question qui se pose aujourd’hui est de savoir quand l’Union Européenne se décidera à suivre le pas et reconnaître elle aussi, la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara, comme l’a fait l’Administration américaine, en vue de clore définitivement ce dossier.

Quant aux ennemis du Maroc, dont il est inutile de les citer, ils feraient mieux de s’occuper de leurs propres affaires internes.