Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

MAP - le Jeudi 21 Octobre 2021 à 10:50 |

Assassinats politiques en Afrique du Sud: Arrestation de plus de 200 suspects (ministre)


           

​Johannesburg - Plus de 200 suspects ont été arrêtés dans le cadre des assassinats politiques commis dernièrement dans plusieurs régions en Afrique du Sud, a indiqué jeudi le ministre de la Police, Bheki Cele.


«L'équipe spéciale sur les assassinats politiques a réussi à interpeller des personnes impliquées dans les dernières violences politiques, dont la majorité sont des tueurs à gages présumés», a déclaré M. Cele dans un point de presse.

Il a ajouté que «ces arrestations ont contribué à rétablir le calme et à apaiser la situation politique très tendue, notamment dans la province du KwaZulu-Natal», soulignant que parmi les mis en cause, plusieurs avaient également été liés à d'autres crimes tels que la violence des gangs de taxis et les vols.

À l'approche des élections locales en Afrique du Sud, l’ombre de la violence politique plane sérieusement sur le pays, avec plusieurs incidents sanglants rapportés dernièrement par les médias locaux.

Vendredi dernier, le candidat du Congrès national africain (ANC au pouvoir), Siyabonga Mkhize, a été assassiné dans une fusillade à Durban.

En septembre, le candidat au conseil municipal de l'ANC, Tshepo Motaung, a été également tué par balles près de la capitale Pretoria, tandis que trois femmes ont été abattues lors d'une réunion communautaire de l'ANC à Durban.

Dans ce contexte, le gouvernement sud-africain envisage de déployer les membres de la Force de défense nationale sud-africaine (SANDF) le jour du scrutin pour protéger les citoyens et garantir leur droit de vote.