Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin de l'écologie de l’Afrique du 06/09/2021


MAP - le Lundi 6 Septembre 2021 à 08:55 |

           

​Kigali - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du lundi 06 septembre 2021:


Rwanda :

Après l'installation de poubelles intelligentes dans la ville de Kigali en 2020, le gouvernement rwandais vient de lancer dans la capitale Kigali le projet «Waste to Resources», une initiative permettant de traiter les déchets solides comme une ressource, notamment via le recyclage.

L’objectif principal est de réduire la pollution à Kigali, dans un contexte de croissance rapide de la population. Avec une population estimée à plus de 923.000 habitants en 2002, la ville accueille plus de 1,1 million de personnes actuellement.

«le projet vise à réduire les déchets non traités collectés à la décharge de Nduba, à travers le recyclage, à créer des modèles commerciaux générateurs de revenus à partir des flux de déchets existants pour créer des emplois verts et à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) induites par les déchets», explique Faustin Munyazikwiye, DG de l’Autorité rwandaise de gestion de l’environnement (Rema).

Selon les dernières données de l’inventaire des GES du Rwanda, le secteur des déchets émet 0,64 million de tonnes de CO2, soit 12% de l’ensemble des émissions du pays.

Zimbabwe

- Plus de 260.000 hectares de forêts sont perdus annuellement au Zimbabwe, a révélé vendredi la Commission zimbabwéenne des forêts, tirant la sonnette d'alarme sur le phénomène d'abattage illicite des arbres dans le pays.

«Les arbres et les forêts constituent un élément essentiel pour l'élimination du dioxyde de carbone de l'atmosphère et l'atténuation du réchauffement de la planète, contribuant ainsi à la lutte contre les changements climatiques», a souligné la Commission dans un communiqué.

Elle a précisé également qu'en plus de ce rôle, «les forêts agissent comme un maillon essentiel du cycle hydrologique qui est responsable de la formation des précipitations».

Dans cette optique, poursuit la même source, une campagne de lutte contre l'abattage illicite des arbres a été lancée par la Commission en partenariat avec plusieurs organes de l'Etat, notamment les services de police et l'Agence de gestion de l'Environnement.

«Actuellement, l'accent est mis sur le respect des lois et procédures pertinentes pour protéger nos ressources forestières», a déclaré le directeur de la Commission, Abednigo Marufu.

Il a ainsi souligné que des équipes seraient déployées dans tous les points chauds d'exploitation illégale de bois pour vérifier et faire respecter la conformité des personnes impliquées dans l'acquisition, le transport, la transformation et le commerce du bois de chauffage, ainsi que des autres produits forestiers.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss