Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

MAP - le Mercredi 8 Septembre 2021 à 10:17 |

Bulletin de l'écologie de l’Afrique du 08/09/2021


           

​Kigali - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mercredi 08 septembre 2021:


Rwanda :

- Le Rwanda s'est joint au Pérou pour proposer à Genève un accord international de lutte contre les déchets plastiques basé sur une approche exhaustive pour prévenir et réduire le plastique.

Le projet sera examiné lors de la prochaine Assemblée des Nations unies pour l’environnement (Anue), prévue du 28 février au 2 mars 2022 à Nairobi au Kenya, où se trouve le siège du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Ce pays est-africain propose la mise sur pied d’un Comité intergouvernemental de négociation, avec pour mandat d’élaborer un accord international juridiquement contraignant.

L’accord vise la promotion d’une économie circulaire englobant l’ensemble du cycle de ces produits, à savoir leur fabrication, la prévention de production de déchets, leur gestion et leur traitement ainsi que leur réutilisation.

Afrique du Sud

- Un ressortissant Vietnamien a été arrêté en Afrique du Sud en possession d'une soixantaine de kilogrammes de griffes, dents et autres matières issus de lions, ont annoncé les autorités sud-africaines.

L'homme a été arrêté pour "commerce illégal d'espèces sauvages et possession illégale d'une arme à feu", dans la province du Limpopo (nord) où sont situées de nombreuses réserves animalières, a déclaré le ministère de l'Environnement.

La police a également perquisitionné "une exploitation agricole appartenant à des Vietnamiens" près de la ville touristique de Bela-Bela dans le Limpopo, et "deux unités de stockage" dans la capitale Pretoria, selon un communiqué du ministère.

Il a été procédé ainsi à la saisie de 4,2 kg de dents de lions, 680 grammes de griffes de lions, et plus de 60 kg "de produits d'animaux transformés, probablement de la gélatine de lion", ainsi qu'une arme à feu illégale.

Le trafic illégal de crocs, griffes, peau ou os de lions constitue un défi majeur pour les autorités de plusieurs pays africains. Ces produits sont prisés dans certains pays asiatiques à des fins médicales ou décoratives.