Bulletin de l'écologie de l'Afrique

MAP - Publié le Mardi 26 Janvier 2021 à 11:42



​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 26 janvier :


Kenya :

--Au Kenya, la centrale éolienne de Kipeto, d’une capacité de 100 MW, vient d’être connectée au réseau électrique national après l’achèvement des travaux qui avaient démarré en 2018.

Située dans le comté de Kajiado et composée de 60 turbines GE 1.7-103, l’infrastructure fournit désormais de l’énergie 100% propre à environ 40.000 ménages grâce à une ligne de transmission haute tension de 220 kV s’étendant sur 17 kilomètres, a indiqué la Kipeto Energy (KEP).

Outre les 60 emplois verts permanents créés, le parc fournira également un revenu régulier à 200 ménages qui sont les propriétaires des terrains sur lesquels elle a été installée. L’infrastructure s’inscrit dans le cadre des efforts du Kenya visant à promouvoir l’énergie verte dans le pays. 

Afrique Australe :

-- Après avoir frappé le nord de Madagascar il y a près d'une semaine, le cyclone tropical Eloïse continue sa progression en Afrique australe, faisant au passage des dégâts humains et matériels importants.

Selon les autorités malgaches, la partie Nord-ouest de la Grande île a recensé plus de 1000 sinistrés ainsi que des centaines d'habitations et d'établissements publics et privés qui ont été détruits

Au Mozambique voisin, au moins neuf personnes ont été tuées suite au passage du cyclone. La majorité des victimes ont été déclarées dans la ville portuaire de Beira, qui a subi le plus grand nombre de dégâts.

En Afrique du Sud, les provinces de Limpopo et de Mpumalanga, au nord-est du pays, ont été durement touchées dimanche, avec des inondations généralisées qui ont endommagé les infrastructures publiques, y compris les routes et les ponts. 


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune