Bulletin de l'écologie de l'Afrique

MAP - Publié le Mercredi 27 Janvier 2021 à 11:33



​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mercredi 27 janvier :


Rwanda :

-- La hausse des pratiques de pêche illégales dans le lac Kivu, au nord du Rwanda, et l'utilisation d'engins de pêche interdits constituent une menace sérieuse pour la biodiversité de la plus grande masse d'eau au Rwanda, a averti mardi Solange Uwituze, directrice générale adjointe de la recherche animale à l'Office rwandais de l'Agriculture.

«Au cours des deux dernières années, la production de poisson a diminué de 28% en raison de la pêche illégale et des engins de pêche illégaux qui affectent la reproduction des poissons et surtout la biodiversité», a précisé la responsable dans une déclaration à la presse, soulignant que la tendance appelle à une « action urgente » pour mettre un terme à la disparition potentielle des poissons. 

Selon Mme Uwituze, la production de poisson dans le plus grand lac du Rwanda est passée de 24.199 tonnes en 2017/18 à 17.296 tonnes en 2018/19 avant de chuter à seulement 16.194 tonnes au cours de l'exercice 2019/20.

Afrique du Sud:

-- Plus de 1000 familles ont été déplacées en Afrique du Sud à cause des inondations provoquées par le Cyclone tropical Eloise, ont indiqué mardi les autorités sud-africaines

De fortes précipitations ont frappé un certain nombre de villes notamment au nord-est du pays, a déclaré la ministre sud-africaine de la Gouvernance coopérative et des affaires traditionnelles, Nkosazana Dlamini-Zuma, dans un point de presse.

Soulignant que des communautés entières ont été enclavées à cause des inondations, Mme Dlamini-Zuma a noté que les équipes gouvernementales sont toujours sur le terrain pour évaluer l'étendue des dégâts. 


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune