Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Publié le Mardi 29 Juin 2021 à 11:35 | MAP


​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 29 juin :


Sénégal :

-- Le Sénégal et la Suisse vont signer un accord sur la protection du climat, en marge d'une visite de travail à Dakar de la ministre suisse de l’Environnement Simonetta Sommaruga, "entre le 5 et le 9 juillet" prochains, a-t-on indique auprès de la partie suisse.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga est attendue "au Sénégal et au Ghana entre le 5 et le 9 juillet 2021", annonce le Département fédéral suisse chargé de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC).

Dans le cadre de ce déplacement, Mme Sommaruga et son collègue sénégalais en charge de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, "signeront à Dakar l’accord sur le climat entre la Suisse et le Sénégal que le Conseil fédéral a approuvé le 23 juin 2021", précise ce département dans un communiqué publié sur son site officiel.

Ouganda :

-- L'Institut de conservation des forêts tropicales de l’Ouganda vient de lancer une initiative visant la restauration des espèces d'arbres indigènes dans la forêt impénétrable de Bwindi, située au sud-Ouest de l’Ouganda

"En plantant davantage ces arbres, nous essayons de contribuer à l'atténuation du changement climatique et aussi de favoriser une exploitation durablement de la forêt sans la détruire", a déclaré Robert Bitariho, directeur de l’Institut de conservation de forêts tropicales de l’Ouganda.

Bwindi compte 163 espèces d'arbres et couvre 331 kilomètres carrés. La forêt abrite également 400 gorilles de montagne, soit la moitié de la population mondiale de cet animal en voie de disparition.

Le podocarpus latifolius, l'une des espèces d'arbres indigènes les plus recherchées, figure parmi les plantes concernées par le planting d’arbres.

Zambie :

-- La Zambie a salué les actions du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) tendant à promouvoir les programmes visant à améliorer la justice environnementale dans le pays, a indiqué la juge en chef, Irene Mambilima.

Les programmes soutenus par le PNUE constituent un aspect important pour l'environnement, car ils sont conçus pour garantir que les personnes responsables de la pollution de l'environnement soient prises à partie, a déclaré Mme Mambilima lors de l'ouverture officielle d’un atelier de formation des formateurs sur les peines environnementales, les crimes et l'attribution de dommages environnementaux.

Elle a indiqué que le PNUE, l'Autorité de protection de l'environnement de la Zambie (ZEMA) et le système judiciaire du pays travaillent ensemble à l'élaboration de lois qui répondent le mieux aux préoccupations environnementales urgentes, afin de protéger les ressources naturelles du pays.

«Il est nécessaire de veiller à ce que l'environnement soit restauré dans son état d'origine et que les contrevenants soient traduits en justice pour avoir enfreint les lois liées à la protection de l'environnement», a dit la juge en chef, estimant que les contributions inestimables des juges permettront de promouvoir la justice environnementale et le développement durable.

Djibouti :

-- Le ministre djiboutien de l'énergie chargé des ressources naturelles, Yonis Ali Guedi, a indiqué que le taux de réalisation du parc éolien de Ghoubet dans le nord de Djibouti a atteint 65 pc.

La société en charge de la réalisation du projet prévoit la mise en service en janvier 2022, rapporte l’agence djiboutienne d’information ADI.

Situé près du lac Assal, le parc éolien de Ghoubet aura une puissance de 60 mégawatts qui sera injectée dans le réseau national. La compagnie nationale Electricité de Djibouti (EDD) sera l’acheteur pendant 25 ans, précise ADI.