Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Publié le Jeudi 1 Juillet 2021 | MAP



​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du jeudi 1er juillet :


Sénégal :

-- L'ambassadrice du Royaume Uni au Sénégal, Vitoria Billing, a salué mercredi, la coopération entre les deux pays dans la transformation du secteur énergétique, avec le développement des énergies renouvelables.

"Ici au Sénégal, l’action du Royaume Uni, ne commence pas avec la présidence de la COP 26 de Glasgow. Depuis plusieurs années, nous avons accompagné le Sénégal, dans la transformation du secteur énergétique, avec le développement des énergies renouvelables’’, a souligné la diplomate qui co-animait avec son homologue régionale de la COP 26, Janet Rogan, une rencontre avec des associations s’activant sur des questions d’environnement et la presse, en prélude de cette conférence internationale des Nations unies sur le climat, prévue du 1er au 12 novembre prochain à Glasgow, en Ecosse.

Afrique du Sud : -- Le secteur de l'énergie est actuellement responsable de près de 80% des émissions de gaz à effet de serre en Afrique du Sud, révèle un rapport du ministère de l'Environnement.

Dans un effort pour atteindre des émissions nettes nulles d'ici 2050, le gouvernement a présenté un Plan des ressources intégrées qui promeut un mix énergétique diversifié comprenant le charbon, les énergies renouvelables et le nucléaire.

Cependant, le pays dépendra toujours principalement du charbon, selon le plan qui stipule que les anciennes centrales à charbon seront progressivement mises hors service, avec 10.500 mégawatts qui devraient être déclassés d'ici 2030.

L'Afrique du Sud a été classée dans l’indice de transition énergétique (ETI) du Forum économique mondial (WEF) en queue de peloton devant le Venezuela, le Liban, la Mongolie, Haïti et le Zimbabwe voisin, classé 115e.

Les émissions de gaz à effet de serre de l’Afrique du Sud représentent 1,1% des émissions mondiales, alors que la part du pays dans le produit intérieur brut (PIB) mondial n’était que de 0,6%, selon une étude de l’Université du Cap.

Ouganda :

-- La compagnie nationale d’électricité d’Ouganda (Umeme) vient de lancer un projet pilote utilisant une approche énergétique durable et intégrée pour assurer un accès universel à l’énergie en Ouganda.

Le projet, appelé Utilities 2.0 Twaake, est conçu pour réduire de moitié le coût moyen des connexions au réseau grâce à une énergie propre, a déclaré à la presse le PDG d’Umeme, Selestino Babungi, expliquant que le projet combine des technologies centralisées et décentralisées, notamment des systèmes solaires domestiques, des mini-réseaux, des réseaux et des systèmes de réseaux intelligents.

Toutes ces technologies sont combinées dans un réseau énergétique intelligent et interactif capable de fournir des solutions énergétiques propres et de réduire la pauvreté énergétique. En outre, le projet pilote devrait créer des emplois et améliorer les revenus dans les deux villages où il a été déployé.



Derniers tweets