Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Publié le Samedi 3 Juillet 2021 à 11:25 | MAP


​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du samedi 03 juillet :


Gabon :

-- Le Gabon a doté 100 % de ses embarcations de pêche artisanale de balises permettant de retracer leurs déplacements.

Ces balises (des trackers fonctionnant via le satellite) seront placées sur chaque embarcation de pêche artisanale.

Il s'agit d’une première mondiale avec la technologie CLS (Collecte Localisation Satellites) et le logiciel Nemo qui permettra de suivre chaque pêcheur, a affirmé le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Biendi Maganga Moussavou sur son compte twitter.

Cette technique fournira d’énormes quantités de données, ce qui va permettre d’améliorer la gestion des pêches et préserver les 20 aires marines protégées du Gabon, a twitté, pour sa part, le ministre de l’Environnement, Lee White.

Côte d'Ivoire :

-- A l’initiative du Réseau solution pour une jeunesse anti-pauvreté (RSJAP) et l’Ong défis ivoire, les victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire tiennent un grand rassemblement, ce samedi 03 juillet. Cette rencontre a pour but d’informer la communauté nationale et internationale sur l’avancement du dossier des victimes des déchets toxiques devant les tribunaux et appeler la classe politique ivoirienne à l’apaisement.

« Nous allons organiser le plus grand rassemblement des victimes des déchets toxiques samedi 03 juillet. Cette rencontre vise à permettre aux victimes de communier. Elle aura une coloration autre de ce que nous avons connu dans le passé », a confié à la presse Gabo Richmond le président de RSJAP.

Rwanda :

-- Le gouvernement rwandais, le Fonds vert pour le climat (GCF) et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ont signé, vendredi à Kigali, deux accords de financement pour la mise en œuvre d’un projet écologique phare dans la province orientale.

Le projet « Transformation de la province orientale », qui bénéficiera d’un financement total d’environ 50 millions de dollars US, vise la restauration de 60.000 hectares de terres dégradées par la sécheresse et le renforcement de la résilience des écosystèmes face aux changements climatiques.

Selon le ministre rwandais de l’Environnement, Jeanne d’Arc Mujawamariya, ce projet qui s’étale sur une période de six ans sera mené par l'Union internationale pour la conservation de la nature en partenariat avec l'Autorité forestière du Rwanda (RFA) et l'Agence belge de développement.

Namibie :

-- Le cadavre d'une baleine bleue, plus grand animal au monde et espèce considérée comme menacée, s'est échoué récemment sur une plage de Namibie, portant des blessures laissant penser qu'elle a été percutée par un navire, ont indiqué des scientifiques.

Un observateur de baleines a d'abord repéré le mammifère "flottant sur le dos", au large de la localité portuaire namibienne de Walvis Bay, a expliqué le biologiste marin Simon Elwen.

Les indices disponibles à l'heure actuelle laissent penser que l'animal a été percuté par un navire, très près de la baie, a poursuivi M. Elwen.

La baleine bleue (Balaenoptera musculus) peut atteindre 30 mètres de long et peser environ 150 tonnes, ce qui en fait l'animal le plus imposant vivant sur la planète.

Observer une baleine bleue reste rare, leur nombre restant faible et l'espèce ne s'aventurant que rarement près des côtes.

On ne recense actuellement qu'entre 10.000 et 25.000 baleines bleues à travers le monde selon le Fonds mondial pour la nature (WWF).