Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Publié le Mardi 6 Juillet 2021 | MAP



​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 06 juillet :


Gabon :

-- Le ministre des Eaux et Forêts, Lee White, et son homologue togolais de l'Environnement et des Ressources forestières, Katari Foli-Bazi, viennent de signer un mémorandum d’entente en matière de coopération dans le domaine de l’industrie du bois.

Cet accord vise à faciliter l’importation au Togo des produits de bois gabonais ayant subi les trois types de transformation.

Les deux pays veulent renforcer la coopération en matière de gestion durable de l’environnement et des ressources forestières.

Kenya :

-- Au Kenya, une nouvelle usine de traitement des déchets médicaux capable de traiter 60 tonnes par jour et 0,4 tonne par heure a été installée dans le comté de Kakamega. Le nouvel équipement utilisera la technologie de bio-digestion ou digestion anaérobie (DA) pour traiter les déchets médicaux, indique Philip Kutima, le vice-gouverneur du comté de Kakamega. La nouvelle unité traitera aussi les déchets issus des établissements de santé voisins de Kakamega. «Au moins cinq technologues bio-médicaux et sept agents de santé ont été formés pour manipuler les machines fonctionnelles dans l’unité située à Kakamega», relève Philip Kutima, le vice-gouverneur du comté de Kakamega.

S’ils ne sont pas bien gérés, les déchets médicaux, en particulier les déchets chimiques, présentent des risques de pollution de l’air, de l’eau et du sol et exposent les êtres humains et les autres végétaux à des effets néfastes.

Selon le gouvernement kényan, le pays produit quotidiennement 22 000 tonnes de déchets par jour, dont les déchets médicaux.

Afrique du Sud :

-- Un nuage de méthane a été détecté par satellite à proximité de mines de charbon en Afrique du Sud, attirant l'attention sur un risque environnemental lié à l'utilisation du combustible fossile le plus sale, a révélé la société d'analyse Kayrros SAS.

Le puissant gaz à effet de serre «le méthane», qui dégage environ 84 fois plus de chaleur que le dioxyde de carbone dans l'atmosphère, a été émis à un rythme estimé à 65 tonnes par heure le 10 mai dernier, précise la société. Le nuage a été repéré à environ 125 kilomètres à l'est de Johannesburg dans une zone où la société chimique sud-africaine Sasol possède plusieurs mines de charbon ainsi que des opérations chimiques et pétrolières.

La fuite a été découverte en analysant les observations des satellites de l'Agence spatiale européenne, indique la même source, notant que c'était le pire panache de méthane détecté en Afrique cette année.

En réaction, Sasol a déclaré qu'il n'avait enregistré aucun niveau élevé de méthane et que les émissions de ses opérations minières "sont très diluées et dispersées sur une vaste zone géographique".

Alors que le charbon perd la faveur en tant que source d'énergie en raison de la grande quantité de CO2 généré lors de sa combustion, l'extraction du combustible fossile provoque également des émissions de méthane car les entreprises libèrent parfois le gaz sous terre pour réduire le risque d'explosions.



Derniers tweets