Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Publié le Samedi 24 Juillet 2021 à 10:39 | MAP


​Addis-Abeba - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du samedi 24 juillet 2021:


Ethiopie.

Le ministère éthiopien de l'agriculture a indiqué que certains pays d'Afrique de l'Est ont annoncé leur calendrier pour planter leur part du milliard d'arbustes offert par le gouvernement éthiopien dans le cadre de son initiative « Green Legacy ».

Le ministère ajoute que ces pays planteront les arbustes entre août et octobre de cette année.

L’Ethiopie, rappelle-t-on, a préparé plus de 7 milliards d’arbustes pour sa campagne de reboisement lors de cette saison des pluies, dont un milliard offert aux pays d'Afrique de l'Est. Burundi :

Le projet hydroélectrique de Mpanda au Burundi vient de recevoir un financement d’un million de dollars US suite à la signature d’un accord entre le développeur du projet, Mpanda Hydro Power, et Finergreen, une société de conseil en investissement dédiée aux énergies renouvelables.

Les deux partenaires ont signé pour un prêt de 1 million USD pour le financement des activités de développement devant conduire à la clôture financière du projet prévu pour 2022.

Contrairement aux centrales hydroélectriques conventionnelles dont le fonctionnement dépend d’une retenue d’eau, la centrale hydroélectrique de Mpanda, adjacente au parc national de Kibira, exploitera les rapides de la rivière Mpanda pour produire 10,2 MW d’électricité.

Zimbabwe.

Le gouvernement zimbabwéen s'est fixé comme objectif de parvenir à une économie verte d'ici 2030, a affirmé le président Emmerson Mnangagwa.

"Le changement climatique est irréversible", a déclaré Mnangagwa, appelant à mettre en place des mesures d'atténuation et d'adaptation pour faire face à un environnement en constante évolution.

Il a souligné également que «dans le cas du Zimbabwe, le gouvernement a fixé un objectif ambitieux qui consiste à assurer la transition vers une économie verte d'ici 2030. Le changement climatique, l'adaptation et la résilience sont des concepts qui ont été intégrés dans tous les secteurs».

«En outre, le pays a une stratégie de développement à long terme qui vise à diminuer les émissions de gaz à effet de serre et contribuer à l'objectif de limiter l'augmentation de la température mondiale», a-t-il poursuivi.