Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin de l'écologie de l'Afrique


MAP - le Mercredi 28 Juillet 2021 à 10:13 |

           

Addis-Abeba - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mercredi 28 juillet 2021:


Tanzanie.

Les autorités de la région administrative de Kagera au nord-ouest de la Tanzanie ont annoncé que le niveau d’eau du lac Victoria a atteint cette année 1137,29 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer, un record depuis la récolte des données satellites de 1992.

Selon les autorités de Kagera, le dérèglement climatique est la principale cause de la montée des eaux du lac Victoria, qui constitue l’habitat de nombreuses espèces aquatiques, telles que les poissons Cichlidés endémiques du lac.

Le changement climatique aggrave les phénomènes météorologiques, entraînant des tempêtes de magnitude et d’intensité plus grandes, inondant tout sur leur passage, les plages, les habitations et les plantations. Les conséquences de ces inondations sont d’autant plus graves qu’elles ont déjà contribué à la disparition de 135 plages sur les 149 que compte le lac Victoria.

Le lac Victoria ou Nyanza, situé au cœur de la région des Grands Lacs d’Afrique, est le plus grand lac d'Afrique et le deuxième au monde en superficie avec 68.100 km2. Traversé par l'équateur, le lac est peuplé d'une faune et d'une flore tropicale variée mais menacée par la surexploitation des ressources naturelles, la destruction des milieux et le changement climatique.

Madagascar.

Les autorités malgaches ont réalisé durant les dernières années des avancées importantes en matière de promotion et de protection de l'environnement, a indiqué la ministre de l’Environnement et du Développement durable, Baomiavotse Vahinala Raharinirina.

Ainsi, la superficie des aires marines protégées dans le pays a augmenté de 634.612 ha en 2016 à 1.076.822 ha en 2018, a déclaré Mme Raharinirina lors de la présentation du rapport national sur le développement durable.

Par ailleurs, a-t-elle ajouté, la superficie reboisée dans le pays a également connu une augmentation notoire en passant de 4.736 ha en 2016 à 45.003 ha en 2020.

Quant à la surface des aires protégées terrestres, elle a connu une hausse importante, a-t-elle poursuivi, signalant qu'elle était de 7.099.000 ha en 2020 contre 7.000.828 ha en 2016.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss