Bulletin de l'écologie de l'Afrique

Publié le Mardi 17 Août 2021 à 10:29 | MAP


Kigali - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mardi 17 août 2021:


Rwanda :

- Le gouvernement rwandais vient d'approuver des projets d’une valeur de 2,2 millions de dollars pour lutter contre les effets néfastes de la pollution au mercure, qui menace à la fois la santé humaine et l'environnement.

Ces projets, qui seront menés par l'Autorité rwandaise de gestion de l'environnement (REMA), touchent les principaux secteurs liés à l'utilisation du mercure, notamment les mines, les TIC, les transports, selon REMA.

Le mercure est une substance toxique qui peut avoir des effets nocifs sur la santé et sur l’environnement. La pollution par le mercure provient de sources naturelles, comme l’activité volcanique et les feux de forêt, mais aussi d’activités humaines, comme la combustion du charbon, l’extraction des métaux et l’incinération des déchets.

Afrique du Sud:

- Les ONGs de protection de l'environnement en Afrique du Sud ont appelé les entreprises du pays à redoubler d'efforts en vue d'atteindre l'objectif d'une économie neutre en carbone d'ici 2050.

«Tous les secteurs économiques sud-africains doivent déployer davantage d'efforts afin d'assurer la transition vers une économie à zéro carbone», a indiqué la responsable du programme de réduction des émissions de carbone du Fonds mondial pour la nature (WWF) en Afrique du Sud, Louise Naudé.

Par ailleurs, a-t-elle signalé, certaines entreprises sud-africaines à fortes émissions de carbone considèrent que le passage à une économie écoresponsable constituerait un risque pour elles, appelant celles-ci à prendre exemple sur les entreprises qui ont entamé le changement de leur modèle industriel pour se conformer aux exigences environnementales.

Elle a fait observer également que l'accélération de la transition énergétique, notamment à travers la production d'une électricité basée sur les énergies renouvelables, permettra de réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

Pour sa part, l'Alliance pour l'action climatique en Afrique du Sud (Acasa), un réseau d'organisations engagées pour une économie à zéro carbone, a souligné que la réalisation de la neutralité carbone pour l'économie sud-africaine d'ici 2050 nécessite une collaboration entre les entreprises, le gouvernement et la société civile.