Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin écologique du Maghreb du 22/09/2021


MAP - le Mercredi 22 Septembre 2021 à 10:10 |

           

Tunis - A l'occasion de la Journée internationale du nettoyage de la planète "International Clean-up Day 2021" célébrée le 18 septembre 2021, l’association tunisienne "Abysse Plongée" a organisé, le week-end dernier, une campagne de nettoyage à Ghar el Melh relevant du gouvernorat de Bizerte (nord), visant à collecter une tonne de déchets solides à la côte de Cap Farina.


La campagne est réalisée en partenariat avec la municipalité de Ghar el Melh avec l’appui financier de deux grandes enseignes commerciales.

L’association vise à collecter cinq tonnes de déchets solides durant l’année 2021, afin de contribuer aux efforts collectifs de lutte contre la pollution, de réduire les quantités des déchets déversés dans la nature et de sensibiliser le grand public.

En Tunisie, la pollution causée par les déchets est considérée parmi les problématiques environnementales les plus compliquées et conflictuelles. Les milieux naturels sont le réceptacle final des déchets. Forêts, mers, zones humides, cours d’eau et milieux urbains reçoivent des quantités énormes de déchets de différents types.

La journée internationale du nettoyage de la planète "World Clean-up Day (WCD)" a été lancée en septembre 2018 dans 150 pays tout autour du monde.

Abysse Plongée est une ONG à but non lucratif, basée à Tunis, créée en septembre 2010, à l’initiative d’un groupe de plongeurs passionnés, désireux d’avoir une structure associative de plongée sous-marine, ciblant la promotion d'un développement durable et écologique et de la recherche scientifique ainsi que la préservation du milieu marin et la valorisation du patrimoine subaquatique. Elle travaille de pair avec des partenaires publics et de la société civile aussi bien à l’échelle nationale qu'internationale.

Alger, Au moins 221 exploitations agricoles de montagne ont été ravagées par les incendies la semaine dernière à Boumerdès en Algérie (nord), causant la perte de nombreuses récoltes, ainsi que d’un important cheptel, selon la protection civile locale.

Ces incendies ont touché les localités de Tidjelabine et de Beni Amrane, faisant au moins 44 blessés, dont 5 sapeurs-pompiers, atteignant même les zones habitées, précise-t-on de même source.

La même source a ajouté que les flammes ont, en effet, endommagé partiellement plus d’une vingtaine d'habitations.

Selon des sources médiatiques, une première estimation des dégâts indique que plus de 700 hectares de végétation ont été consumés par les feux, attisés par des vents violents.

Rappelons, en effet, que les villages les plus touchés par ce drame ont été ceux de Mriel et de Beni Fouda dans ladite commune.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss