Bulletin écologique du Maghreb

Publié le Lundi 31 Mai 2021 à 12:45 | MAP


Tunis - Des représentants de plusieurs pays et instances (Tunisie, Maroc, Sénégal, Côte d'Ivoire, Egypte, Liban, Canada, Commission européenne et d'autres instances multilatérales), ont été unanimes à souligner la nécessité de lancer une action multilatérale urgente, à travers trois grandes mesures pour lutter contre la pollution marine.


Lors d’une récente réunion virtuelle sur la question de la pollution marine, et plus précisément l'utilisation abusive de la matière plastique, ils ont recommandé l’intégration de politiques et de nouveaux plans d'investissement dans les stratégies de relance post-COVID, afin de réduire l'utilisation abusive de la matière plastique, valoriser les déchets plastiques et favoriser une reprise économique plus verte et plus inclusive.

Il s'agit de partager des informations et d'échanger les meilleures pratiques pour élaborer des solutions optimales outre l’implication de tous les maillons de la filière du plastique dans une transition vers une économie circulaire.

Chaque année, environ 570.000 tonnes de plastique sont déversées dans la Méditerranée, l'équivalent de 33.800 bouteilles en plastique par minute.

-. Alger, Plus de quatre hectares de céréales ont été ravagés par un incendie qui s'est déclaré dans une ferme agricole à Raouraoua relevant de la wilaya algérienne de Bouira, selon un bilan des services de la Protection civile.

"Les flammes ont ravagé plus de 4 hectares de blé dur", a expliqué le chargé de la communication de la Protection civile de Bouira, le sous-lieutenant, Abdat Youcef dans des déclarations à la presse.

"Le bilan aurait pu être plus lourd, n’était-ce l’intervention des équipes de la brigade de la Protection civile de Bir Ghbalou, qui ont réussi à éteindre le feu et épargner plus de 106 hectares des flammes", a précisé le même responsable.

Depuis samedi 15 mai, quatre incendies de récolte ont été enregistrés à Bouira, où près de deux hectares de céréales et de broussailles ont été ravagés par les flammes à El-Hachimia et Kadiria (ouest de Bouira), selon les statistiques des services de la Protection civile.