Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Bulletin écologique du Maghreb

Publié le Mardi 29 Juin 2021 | MAP



Tunis - Plus de 20 opérateurs danois dans le domaine des énergies renouvelables ont pris part, lundi, à un webinaire d'information sur les opportunités du secteur des énergies vertes en Tunisie, organisé à l'initiative de l’ambassade du Danemark à Tunis et la Chambre de Commerce tuniso-danoise, selon un communiqué commun.


La rencontre virtuelle a été animée notamment, par l’ambassadeur du Danemark Vanessa Vega Saenz, le président de la Chambre de Commerce tuniso-danoise, Mehdi Ben Abdallah et le représentant de l’ambassade de Tunisie au Danemark Wissem Boudriga.

Elle a notamment permis de présenter l’expérience danoise en matière de transition verte, ainsi que des opportunités tunisiennes offertes dans le secteur des énergies renouvelables.

Cette dernière mission a été assurée par des hauts responsables au ministère tunisien de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, à l'Instance tunisienne de l'investissement (TIA) et à la Société Tunisienne de l'Electricité et du Gaz.

Cet évènement a permis à la partie tunisienne de se familiariser avec l’environnement du secteur de l’Energie au Danemark, qui est aujourd’hui leader mondial en la matière et qui progresse vers une transition intégrale du son système énergétique national vers la neutralité climatique, laquelle est fixée à l’horizon 2050, d'après la même source.

En effet, grâce à la structure énergétique qu’il s’est forgée, le Danemark est l’un des tout premiers pays au monde en termes de consommation d’énergie renouvelable et de production d’énergie éolienne par habitant, de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, d’efficacité énergétique, de recyclage des déchets, et de réseaux intelligents.

Les représentants des entreprises danoises ont eu l’opportunité de prendre connaissance à partir de leur pays, de l’environnement de l’investissement en Tunisie, et plus particulièrement de mieux connaître la vision et la stratégie de la transition énergétique Tunisienne et les opportunités de développement de projets d’énergies renouvelables existants sur le court et le long terme.

La Tunisie, ambitionne d’assurer 30% de sa production d'électricité à partir des énergies renouvelables en 2030 et d’accélérer sa transition énergétique, selon les responsables du secteur.

-. Nouakchott, Les autorités mauritaniennes ont annoncé que de grandes quantités de poissons morts ont échoué sur la plage de la région de "Ras Tafarit", au nord-ouest de la capitale, Nouakchott.

La direction de l'organisation du "Parc national du Banc d'Arguin" (gouvernemental) a déclaré que ses agents ont rapporté avoir observé un grand nombre de poissons morts échoués sur le rivage dans cette zone.

Une déclaration de l'institution a indiqué qu'elle avait donné instruction au secteur des opérations de suivre la situation et de recueillir les informations nécessaires en coopération et en coordination avec les inspecteurs de l'"Institut mauritanien de la recherche océanique et de la pêche" (gouvernemental) présents sur le terrain.

La déclaration ne donne aucune information sur les causes de la mort des poissons.

Les résultats préliminaires indiquent que les poissons sont morts à une distance de cinq kilomètres du rivage et que 53 espèces de poissons ont été détectées parmi les poissons échoués.

Selon la déclaration, "une installation touristique a été fermée, par précaution, et la fréquentation de la plage dans la zone concernée a été interdite".

Selon la Société mauritanienne de commercialisation du poisson (gouvernementale), les exportations de produits halieutiques se sont élevées à plus de 248.000 tonnes en 2019, pour des recettes atteignant 638 millions de dollars.

Le poisson représente 58 % des exportations de la Mauritanie, et le produit de sa vente représente 10 % du produit intérieur brut, 29 % du budget et environ la moitié des ressources en devises étrangères.

En juin 2020, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a classé la Mauritanie au deuxième rang des pays africains producteurs de poisson après le Maroc, et au 20e rang à l'échelle mondiale.



Derniers tweets