Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin économique du Maghreb du 02/09/2021


MAP - le Jeudi 2 Septembre 2021 à 10:56 |

           

Tunis - Le Conseil du Marché Financier (CMF) a été élu, mercredi dernier, à la présidence de l'Institut Francophone de la Régulation Financière (IFREFI), organisation de coopération en matière de régulation des marchés financiers de l'espace francophone et ce, pour un mandat de deux années.


Cette élection intervient lors de la 19ème réunion de l'IFREFI tenue mercredi, souligne le conseil dans un communiqué.

Selon la même source, "l'attribution de la présidence de l'IFREFI au CMF constitue une reconnaissance des avancées réalisées sur le marché financier tunisien au cours des dernières années en termes de qualité de la régulation notamment au niveau du renforcement du cadre légal et réglementaire conformément aux meilleures pratiques internationales en vigueur".

Il est à rappeler que l'Institut Francophone de la Régulation Financière est une organisation internationale créée en 2001 à l'initiative des régulateurs francophones.

A ce jour, elle regroupe outre la Tunisie, 18 autorités de régulation représentant les pays et les espaces économiques en l'occurrence, l'Algérie, l'Andorre, la Belgique, la Bulgarie, le Canada, la Commission Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale, la France, la Guinée, le Liban, le Luxembourg, le Maroc, Maurice, la Moldavie, Monaco, la Roumanie, la Suisse, l'Union Monétaire Ouest Africaine et le Vietnam.

L'IFREFI vise principalement à renforcer la coopération technique, la coordination et l'échange entre les différents régulateurs des marchés financiers francophones.

-. Le Conseil de la Concurrence en Tunisie a décidé d'ouvrir une enquête concernant un nombre de produits et matières qui ont connu une pénurie ou une hausse de leurs prix au point de susciter le doute et l'inquiétude des citoyens.

Dans des déclarations à la presse, le président du conseil, Ridha Ben Mahmoud, a fait savoir qu'il a été décidé d'ouvrir une enquête sur les viandes blanches et le fer de construction surtout au niveau de la distribution, réitérant l'engagement volontaire du conseil d'ouvrir une enquête dans le domaine de la production des conserves du thon et de l'huile végétale subventionnée.

Il a affirmé que dans le cadre de ses prérogatives, le conseil de la concurrence s'engage volontairement à ouvrir des enquêtes sans attendre les requêtes de la part des victimes, des autorités concernées et des organisations professionnelles en ce qui concerne les matières et les produits qui connaissent un déséquilibre aux niveaux de la production et de la distribution visant à créer une situation de monopole ou de spéculation.

Ben Mahmoud a souligné que la dernière période a été marquée par des pratiques commerciales affectant profondément le rythme habituel d'approvisionnement du marché, surtout au niveau des prix des viandes blanches et du fer destiné à la construction.

Le conseil de la concurrence, a-t-il fait savoir, s'est penchée récemment sur la collecte des données et des informations sur les différentes activités dans lesquelles elle s'engage volontairement.

La Tunisie a déjà déclaré la guerre contre les spéculateurs, lorsque le marché a connu des perturbations causées par la pénurie de certains produits accompagnée d'une augmentation des prix sans précédent.

-. La Tunisie, qui fait partie du Réseau européen de services d'appui aux entreprises et à l'innovation (EEN), participe à la nouvelle édition, totalement en ligne, de l'événement des professionnels de la mode "Torino Fashion Match 2021", qui se tiendra du 15 au 18 novembre dans le cadre de la semaine de la mode de Torino.

Il s'agit d'un évènement organisé à l'initiative de l’Union régionale des Chambres de commerce et d’industrie du Piémont (région du nord-ouest de l’Italie ) en collaboration avec le réseau Enterprise Europe Network (EEN) en partenariat avec EEN Tunisie.

D’après le Centre tunisien de promotion des exportations, cet évènement met en relation des industriels du textile et habillement et des designers avec des entreprises étrangères à la recherche de partenaires de production, par le biais des sessions d’affaires bilatérales (B2B) qui peuvent être préprogrammées en ligne entre les industriels tunisiens et leurs homologues Italiens et internationaux, outre les "Fashion Talks Webinairs" qui réuniront des intervenants internationaux.

"Il s'agit d'un rendez-vous qui aidera les participants à développer leurs réseaux d'entreprises, de partager leurs expériences avec des contacts commerciaux internationaux, d’être à la page de tendances du marché et d’identifier les innovations technologiques adoptées à l’échelle mondiale", précise le CEPEX dans un communiqué.

-. Nouakchott, Le Directeur Général de la filiale "CNA Mauritania", Stanislas Bernart, a rencontré le ministre des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs de Mauritanie, M. Ousmane Mamadou Kane.

Ils ont principalement discuté des ressources pour soutenir le développement locale et durable du pays, de l'intérêt de mieux organiser la production locale de fruits et légumes via le tissu de coopératives locales.

Les deux hommes ont évoqué aussi les obstacles auxquels sont confrontées les entreprises à capitaux étrangers en Mauritanie.

Pour rappel, depuis 2011, la filiale CNA Mauritania opère sur le site de l'une des plus grandes mines d'or d'Afrique, offrant une gamme complète de services intégrés, de la restauration au facility management.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss