Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Bulletin économique du Maghreb du 15/09/2021

Publié le Mercredi 15 Septembre 2021 | MAP



Tunis - L'Agence Tunisienne de Coopération Technique (ATCT) a enregistré une évolution de 36% des placements réalisés au 31 août 2021, soit 1.336 nouveaux recrutés tunisiens à l'étranger contre 981 recrutés à la même période de l’année 2021.


Selon les chiffres publiés mardi par l'ATCT sur sa page officielle, ces recrutements ont touché essentiellement le secteur de la santé avec 638 cadres ce qui représente 48% des placements réalisés, suivi des secteurs des services (167), de l'éducation (125), des activités culturelles, sociales et sportives (110), de l'industrie et de l'énergie (92), l’administration (90) et de l’informatique et la communication avec 59 recrutés.

Les pays européens ont obtenu la plus grande part des placements avec 506 recrutés, soit 38% du total des recrutements, viennent ensuite les pays arabes avec 484 recrutements (36%) et les pays américains et asiatiques avec 218 compétences recrutées.

L'Allemagne est en tête des pays européens en matière de recrutement de compétences tunisiennes avec 245 recrutés dont 229 cadres paramédicaux, suivie du Canada avec 200 recrutés dans les domaines de l’informatique, du paramédical et des services, puis l’Arabie Saoudite avec 184 cadres paramédicaux recrutés, la France avec 157 recrutés, notamment dans les domaines de l’informatique et des services et le Qatar avec 153 recrutés, dont la plupart sont des cadres paramédicaux et des enseignants du primaire.

Le nombre total des coopérants tunisiens exerçant à l’étranger s’élève à 20.627 au 31 août 2021.

-. Le marché Boursier tunisien a terminé la séance de mardi dans le rouge glissant de 0,4% à 7254,48 points, dans un volume de 3,2 millions de dinars(MD), selon l'intermédiaire en Bourse, Tunisie Valeurs.

Le titre "Essoukna" s'est adjugé la meilleure performance de la cote. Sans faire l'objet de transactions, la valeur a signé une progression de 2,4% à 2,580 dinars (1 euro = 3,3 dinars).

Le titre "Euro-Cycles" a, également, terminé la séance dans le vert. Dans un volume de 225 mille dinars, l'action a progressé de 0,6% à 31,100Dt.

Du côté des baisses, Poulina Group Holding a été la valeur la plus sanctionnée de la séance. L'action s'est effritée de 3,7% à 12,250Dt, dans un flux relativement fourni de 835 mille dinars.

Les prises de bénéfice ont malmené le titre "ASSAD". Transigée à hauteur de 79 mille dinars, l'action a enregistré une baisse de 2,9% à 5,090Dt.

Le titre "Délice Holding" a, également, terminé la séance en territoire négatif. L'action a abandonné 0,7% à 14,500Dt. Valeur la plus dynamique de la séance, "DH" a alimenté le marché avec des capitaux de 842 mille dinars.

-. Alger, L'Entreprise algérienne des industries de l'électroménager (ENIEM), sise à Tizi-Ouzou, en Kabylie, est depuis plusieurs mois dans la tourmente. Elle risque tout bonnement la faillite, à défaut d’une intervention urgente des pouvoirs publics, comme le suggère le dernier cri d’alarme de la section syndicale de cette entreprise publique, selon des sources syndicales, citées par les médias locaux.

"Il y a juste quelques mois, les travailleurs de l'ENIEM étaient sortis dans la rue pour revendiquer le sauvetage de leur entreprise en proie à une crise financière des plus périlleuses. Aujourd'hui encore, nonobstant quelques mesures palliatives et autres promesses de relance, cette crise implacable persiste et l'ENIEM tarde à voir le bout du tunnel", indique le syndicat de l’ENIEM dans un communiqué.

Et d'ajouter qu'à défaut, en fait, de disposer dans l'immédiat d'un fonds conséquent, l'entreprise sera en cessation d'activité dès septembre, et ce, faute de capacité d'approvisionnement .

Nouakchott, Le ministre mauritanien des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane, a signé , mardi à Abu Dhabi, avec le directeur général du Fonds d'Abu Dhabi pour le développement, M. Mohamed Seif Soueidi, une convention de subvention d'une valeur de 6,5 millions de dollars.

Cette subvention est consacrée au projet de développement des édifices et services, au renforcement de la sécurité de la navigation et à l'amélioration des compétences des services au port de Tanit pour la pêche maritime.

Le projet comporte la création d'une unité de production de glace d'une capacité de 40 tonnes par jour, des chambres froides et des unités de congélation rapide ainsi qu'un atelier de réparation et d'entretien des vedettes, l'acquisition d'une grue et du matériel de sauvetage et d'autres réalisations.

En marge de la signature, le ministre a tenu une séance de travail avec le directeur général du fonds d'Abu Dhabi pour le développement portant sur les moyens susceptibles d'accélérer l'exécution des projets financés par le fonds en Mauritanie et la possibilité de lancer de nouveaux projets.

Dans ce cadre, les responsables du fonds ont exprimé leur intérêt pour accompagner le projet d'approvisionnement de la ville de Kiffa en eau potable à partir du fleuve Sénégal en passant par Gouraye.