Bulletin économique du Maghreb du 23/09/2021

Publié le Jeudi 23 Septembre 2021 à 13:03 | MAP


Tunis - Dix-huit entreprises tunisiennes opérant dans le secteur du textile et de l'habillement, participent au salon "Première vision "qui a démarré, mardi à Paris, pour se poursuivre jusqu'au 23 septembre courant.


Encadrées par le Centre tunisienne de Promotion des Exportations (CEPEX), les entreprises qui participent à ce rendez-vous incontournable de la mode, exposent des vêtement pour femmes et enfants et des articles en cuir ainsi que des accessoires , sur un espace de 180 m2, indique la CEPEX dans un communiqué.

Les exposants tunisiens auront la possibilité, lors de ce salon, pour nouer des contacts professionnels avec des visiteurs français et européens, et de promouvoir leurs exportations sur les principaux marchés ciblés, principalement la France. Ils pourront, par ailleurs, participer à la version digitale du salon du 20 au 24 septembre 2021, dédiée à la filière mode.

Le salon " Première Vision" Paris rassemble, deux fois par an, l'ensemble des acteurs des matières premières et des services nécessaires à la production de vêtements, sacs et chaussures, bijoux fantaisie, pour accompagner efficacement les professionnels dans l'élaboration de leurs collections. Il offre l'occasion à près de 60.000 professionnels de plus de 120 pays, de se rencontrer pour échanger, travailler et construire leurs collections.

-. Le Centre tunisien de promotion des exportations (CEPEX) organise la 2ème participation consécutive des startups tunisiennes à la prochaine édition du salon "Web Summit", prévu du 1er au 4 novembre 2021, à Lisbonne.

Le salon Web Summit est considéré comme la conférence européenne la plus importante dans le domaine du développement technologique.

Plus que 1250 startups y seront présentes cette année, afin d'exposer leurs produits aux 40 mille visiteurs attendus et rencontrer les 700 investisseurs qui seront présents durant les 3 jours de l'évènement.

Ce salon est ouvert aux startups de moins de 5 ans, qui sont actives et qui ont leur propre produit/service (Software, Solution, Connected Hardware, …), leur propre site web et logo.

Les startups avec une levée de fonds de plus de 3 millions de dollars ne sont pas autorisées à exposer dans le "Startups Island".

Les startups tunisiennes sélectionnées (par l’organisateur), auront l’occasion d’accroître leur visibilité, de rencontrer des partenaires et de faire du réseautage avec des contacts qualifiés.

Elles auront la possibilité d’exposer dans le hall des startups (Startup Island) pendant les 3 jours de l'événement, une visibilité sur la page web de l’événement, un accès à l’application de réseautage de l’événement qui sera activé avant l’ouverture du salon et une opportunité de participer au concours officiel du Web Summit.

Elles peuvent également participer aux réunions des investisseurs ainsi qu’aux différents workshops et assister à la cérémonie d’ouverture et au "Night Summit", prévus pour le 1 novembre 2021.

-. Le marché boursier tunisien a terminé la séance de mercredi dans le rouge. L'indice de référence a perdu 0,5% à 7209,99 points, dans un volume de 3,7MDt (1 euro = 3,30 dinars), selon l'intermédiaire en bourse Tunisie Valeurs.

Le titre "ATB" a signé la meilleure performance de la séance. Dans des échanges de 49 mille dinars, l'action s'est bonifiée de 3,8% à 2,430 Dt. Le titre de la banque privée affiche une décrue de 15% depuis le début de l'année.

Le titre Euro-Cycles s'est distingué sur la séance en affichant une avancée de 1,6% à 32,490Dt.

L'action a amassé des capitaux de 247 mille dinars sur la séance. STB a été l'action la plus sanctionnée de la séance.

Dans un volume de transactions de 82 mille dinars, la valeur a accusé un repli de 4,8% à 2,600Dt. Le titre ICF a terminé la séance en territoire négatif. Son cours a régressé de 3,7% à 89,000Dt, en drainant des échanges de 445 mille dinars.

TELNET a été le titre le plus échangé. Le titre a terminé la séance sur une note négative, se pliant de 0,6% à 8,500Dt, en alimentant le marché avec un volume de 492 mille dinars.

-. Nouakchott, La directrice générale de l'Agence de promotion des investissements en Mauritanie (APIM), Mme Aïssata Lam, et l’ambassadeur du Royaume-Uni en Mauritanie, S. Colin Wells, ont participé mercredi, par visioconférence, à une table ronde des ambassadeurs sur les opportunités d’investissement en Mauritanie.

Cette table ronde est organisée par l'ambassade de Mauritanie à Londres avec la collaboration de la Chambre de Commerce Arabe Britannique.

Les discussions, présidées par l’ambassadeur de la Mauritanie, M. Sidya Ould El Hadi, ont porté sur les potentialités et le développement économiques de la Mauritanie notamment les secteurs prometteurs qui offrent des opportunités aux investisseurs britanniques.

Ces secteurs concernent essentiellement le minerai de fer, le gypse, le cuivre, les phosphates, le pétrole, le gaz, les diamants, l'or et le poisson.