Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Bulletin économique du Maghreb

Publié le Mardi 29 Juin 2021 | MAP



Tunis - Le ministre tunisien de l'Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, par intérim Mohamed Fadhel Kraiem a souligné, lundi à Tunis, l'importance de réfléchir à un nouveau système alimentaire en Tunisie à la lumière des défis que connaît le pays, tels que les changements climatiques et la pénurie des ressources en eau.


Selon un communiqué du département de l'Agriculture, M. Kraiem a souligné qu’il s'agit de s'adapter et de trouver d'autres solutions pour fournir des aliments à des prix préférentiels à tous les Tunisiens.

Lors de la "Concertation nationale sur les systèmes alimentaires", il a noté que la Tunisie a atteint son autosuffisance dans les filières de la production des produits laitiers, de la viande blanche, des légumes et des fruits.

Il a estimé que le pays importe 50 % des céréales destinées à la consommation, dont 60 % sont destinées pour satisfaire les besoins en fourrages.

L'indice de sécurité alimentaire en Tunisie s'améliore, a-t-il ajouté, précisant que la Tunisie occupe le 59è rang parmi 113 pays, selon l'indice de sécurité alimentaire mondiale publié en décembre 2020.

Le ministre, dont les propos sont rapportés dans le communiqué, a expliqué ce progrès par l’évolution de la production et de la productivité, ainsi que par la mise en place des programmes de développement agricole diversifiés, la préservation des ressources naturelles, l'extension de la culture irriguée et la diversification des produits compétitifs.

S’agissant de la qualité et la sécurité des produits agricoles, le ministre a précisé que la Tunisie œuvre à assurer la sécurité sanitaire, des produits alimentaires et de l'alimentation des animaux pour assurer la santé des hommes et des animaux et prévenir les risques sanitaires.

Cette rencontre est organisée dans le cadre des préparatifs de la contribution de la Tunisie au Sommet mondial sur les systèmes alimentaires que l'ONU projette de tenir en septembre 2021.

-. Les travaux du 4ème Salon international des constructions "Libya Construction Expo", qui se tient à Tripoli (Libye), du 28 juin au 1er juillet, ont démarré, lundi, en présence de hauts responsables libyens et tunisiens et d'une forte délégation tunisienne d'hommes d'affaires, de chefs d'entreprises et de responsables d'organisations professionnelles.

La Tunisie participe à cette manifestation avec 150 entreprises contre 135 entreprises libyennes, 14 entreprises turques, 4 entreprises égyptiennes et deux entreprises émiratie et saoudienne.

Encadrée par la Chambre du commerce et d'industrie de Sfax (CCIS) et plusieurs représentants d'organisations professionnelles, dont l'Ordre des ingénieurs de Tunisie, cette délégation couvre essentiellement les secteurs de la construction, du bâtiment, des matériaux de construction, de la céramique, des équipements immobiliers et sanitaires, des services d'architecture, d'études et de conseil.

Les responsables tunisiens et libyens ont été unanimes pour souligner la nécessité de renforcer la coopération entre les deux pays et d'inciter les hommes d'affaires des deux pays à renforcer leurs partenariats et leurs échanges.

Ils ont aussi mis l'accent sur l'importance de lever les obstacles qui pourraient entraver le renforcement des relations bilatérales entre les deux pays.



Derniers tweets