Bulletin économique du Maghreb

Publié le Jeudi 15 Juillet 2021 à 13:53 | MAP


Tunis - Le déficit commercial s'est creusé en Tunisie en s'établissant à prés de 7.536,5 millions de dinars tunisien (MD), à la fin du premier semestre 2021, contre 6.602,8 milliard de dinars durant la même période de l'année précédente, selon l'Institut tunisien de la statistique.


Dans ses données relatives au commerce extérieur, l'institut a relevé que la Tunisie a enregistré à fin juin dernier une hausse des exportations de l'ordre de 25,5% contre une baisse de 20,6% durant le premier semestre de 2020.

De même, les importations ont enregistré une hausse de 22,4% contre une baisse de 24,2% durant le premier semestre de l’an dernier, alors qu'en valeur, les importations ont atteint 30.362 MD contre 24.795,6 MD durant la même période de l’année 2020.

Alger- La direction des services agricoles (DSA) de Bordj bou Arreridj, prévoit une grande régression dans la production des différentes céréales à travers la wilaya algérienne dans le sillage du lancement de la campagne moisson-battage pour la saison agricole 2020-2021.

La même source table sur la production de 60.000 q de céréales cette année à travers la wilaya, avec 6q par hectare (environ 625.000 q de céréales), notant que la régression dans la production agricole de cette saison est due à la sécheresse qui a affecté la zone, en plus de la diminution du flux des eaux souterraines.

Devant cette situation, le secrétaire général de l'Union nationale des paysans algériens (UNPA), Tabti Hafnaoui, a demandé aux autorités compétentes de classer Bordj bou arreridj comme zone sinistrée, en raison de la sécheresse qui a touché la wilaya et impacté la saison agricole, notamment dans le secteur des céréales.

Nouakchott- Le Japon a offert à la Mauritanie une subvention d'une valeur de 1.7 milliard d'Ouguiya et ce dans le cadre du programme d'aide alimentaire pour l'année fiscale japonaise 2021.

Le ministre des affaires économiques et de la promotion des secteurs productifs, Ousmane Mamoudou Kane, a déclaré que cet important appui sera consacré à la restructuration du stock stratégique du Commissariat à la sécurité alimentaire en Mauritanie et à la stabilisation des prix au niveau du marché national.

Cette subvention permettra aussi le financement de nombreux projets générateurs de revenus pour les populations en précarité, a-t-il ajouté.