Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Bulletin économique du Maghreb

Publié le Lundi 19 Juillet 2021 | MAP



Tunis - La Tunisie et la Corée du Sud ont signé, récemment, un accord de prêt de 60 millions de dollars (l’équivalent de 170 millions de dinars) consacré au projet "système de gestion des données cadastres en Tunisie" (TLIS). Dans un communiqué, le ministère tunisien de l’Économie, des Finances et de la Promotion des Investissements a indiqué que la Tunisie a obtenu ce prêt à des conditions avantageuses (avec un taux d’intérêt de 0,15 % sur 40 ans, dont une période de grâce de 10 ans).


Le projet Tlis s’inscrit dans le cadre de la politique de numérisation, de gouvernance électronique et "d’open data". Il permettra d’améliorer la gestion du capital foncier, notamment, à travers la création d’une base de données nationale intégrée et de développer les services de l’office de la topographie et du cadastre. Il contribuera aussi à réduire les coûts des services fournis aux citoyens.

Cet accord a été signé, à distance, par le ministre de l’Économie, des Finances et de la Promotion des Investissements, Ali Kooli et le directeur exécutif de la banque coréenne de l’importation et de l’exportation, Bang Moon-Hyu, en présence du ministre de l’Équipement, de l’Habitat et des Affaires foncières, Kamel Eddoukh et de l’ambassadeur de la Corée du Sud en Tunisie.

Alger - Le ministère algérien des Finances prépare une nouvelle liste de produits interdits à l'importation, qui devrait être communiquée prochainement à l'Association professionnelle des banques et établissements financiers, qui à son tour l'adressera aux banques opérant en Algérie et aux établissements bancaires, dans une mesure visant à réduire la facture des importations de 10 milliards de dollars.

Les produits interdits à l'importation n'incluront pas les denrées alimentaires de base, les équipements industriels ou les matières premières destinées à la production, mais uniquement les produits de luxe, indique des sources du secteur bancaire algérien, ajoutant que la réduction des importations au cours de l'année 2021 sera "très difficile" et d'un grand défi pour les intérêts du commerce extérieur.

La nouvelle liste, qui devrait être publiée à la fin de ce mois, comprendra un certain nombre de produits sur la base de plaintes déposées par des institutions publiques, se plaignant de la concurrence "déloyale" du produit étranger importé, en particulier certains produits d'habillement et leurs dérivés, les tomates industrielles, des équipements médicaux et des matériaux de construction. 

Nouakchott - La ministre mauritanienne du Commerce, de l'Industrie, de l'Artisanat et du Tourisme, Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, a appelé les États membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à accorder un traitement spécial et préférentiel approprié en faveur des pays les moins avancé. Intervenant par visioconférence à une réunion des ministres du Commerce des États membres de l'OMC, Mme Hamdi Ould Mouknass a mis l'accent sur la nécessité d'aider ces pays à renforcer leurs capacités et à recevoir un appui technique pour mettre en œuvre les réformes qui seront convenues.

Cette réunion portait également sur les négociations visant à interdire les subventions aux entreprises favorisant la surpêche, notamment dans les eaux territoriales des paysafricains et des Caraïbes.

La ministre a, à cet effet, appelé à l'exclusion de la pêche artisanale de l'accord afin de protéger la population qui dépend de ce secteur pour sa subsistance.



Derniers tweets