Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin économique du Maghreb


MAP - le Jeudi 5 Août 2021 à 10:36 |

           

Tunis - La possibilité de la réouverture de la ligne aérienne Tunis-Khartoum après la levée de l'embargo sur le Soudan, a été au centre d'une réunion tenue, mercredi, au siège de Tunisair, entre le PDG de la compagnie aérienne, le président du Conseil de la coopération tuniso-soudanais, le président de la Chambre Syndicale nationale des cliniques privées, et le président de la Fédération nationale de la Santé.


Selon un communiqué publié par "Tunisair", les participants à cette rencontre ont estimé que la réouverture de cette ligne permettra de renforcer et de soutenir le tourisme de santé tunisien.

-. Le montant des indemnités d'assurances attribué par les assureurs tunisiens aux assurés a atteint 350,5 MD (1 euro = 3,30 dinars) au cours des trois premiers mois de 2021, contre des indemnités de l'ordre de 295,2 MD durant la même période de l'année dernière, soit une hausse de 18,7%.

Selon le Comité Général des Assurances (CGA), autorité de tutelle et de contrôle du secteur des assurances, les indemnités relatives à l’assurance-vie ont quasi-triplé, en passant de 37,7 MD durant la même période de l’année précédente, à92,2 MD au premier trimestre 2021.

En revanche, les indemnités sur l’assurance non-vie (biens, responsabilité, dettes...) ont connu une certaine stabilité en passant de 257,6 MD en 2020 à 258,3MD au cours de cette année (Mars 2021).

Dans le détail, la ventilation sectorielle a révélé la régression des indemnités dans le secteur de l’assurance sur véhicules pour atteindre 138,1 MD contre 147,6 MD au cours de la même période de l’année écoulée.

Cette baisse est imputable à la diminution des accidents de la route depuis 2020, sous l’effet des mesures contre le coronavirus et les conséquences induites sur l’arrêt de la circulation routière à maintes fois, ce qui a entraîné une baisse des indemnités.

Par ailleurs, les indemnités dans le domaine de l’assurance sur le transport ont dégringolé de 2,6% pour atteindre 3,7 MD.

Par contre le nombre de contrats conclus (renouvelés ou des contrats anciens) n’a évolué que de 3,6% passant de 814.064 au cours du premier trimestre de l’année 2020 à 843.146 contrats durant les quatre premiers mois de l’année courante.

L’assurance sur véhicules se taille la part de lion des contrats, avec une souscription de 530 204 contrats contre 492 758 contrats l’année dernière.

L’assurance sur incendies a bénéficié de 31286 contrats contre 30137 contrats au cours de la même période de l’année écoulée, soit une hausse de 3,8%. Pour ce qui est de l’assurance sur le transport, elle a augmenté de 24 % au niveau des contrats en accaparant 24.531docuements à la fin du premier trimestre de l’année courante.

Les contrats d’assurance sur la grêle et la destruction du bétail, ont connu une hausse considérable de 39,7% pour atteindre 1.478 contrats contre 1058 contrats en mars 2020.

Les mêmes données de la CGA, révèlent que les chiffres d’affaires des sociétés d’assurance en Tunisie ont atteint à fin mars 2021 près de 899,9 MD contre 871,2 au cours de la même période de l’année écoulée.

L’assurance-vie a connu une légère baisse de 1,1% pour atteindre 167 MD en 2021 contre 168,7 MD en 2020, alors que l’assurance-non-vie a accusé une hausse de 4,3% passant de 702,5 MD en 2020 à près de 733 MD en 2021.

La répartition sectorielle de l’assurance non-vie montre que l’assurance sur véhicules a bondi de 7% passant de 379,8 MD en 2020 à 406,4 MD en 2021.

L’assurance sur incendies a, quant à elle, évolué de 99,2 MD en 2021 contre 93,5 MD en 2020.

L’assurance sur le transport a, à son tour, avancé d’un point de 5,8% pour atteindre 21,8 MD contre 20,6 MD, l’année dernière. Par ailleurs, les finances des sociétés d’assurance déposées dans les banques et la bourse de Tunis ont connu une évolution de 9,3% pour atteindre 6,979 MMD au cours des quatre premiers mois de 2021 contre 6,38 MMD durant la même période de l’année 2020.

-.Le règlement de la garantie américaine contractée en 2014, par la Tunisie pour un montant de 500 millions de dollars américains a eu un impact sur les réserves en devises, lesquels sont passées, à 20,378 milliards de dinars (1 euro = 3,30 dinars contre 21,87 MMD et de 138 à 129 jours d'importation, le 23 juillet courant, selon les derniers indicateurs publiés par la Banque Centrale de Tunisie (BCT).

Cette garantie est d’une maturité de 7 ans et d’un taux d’intérêt de 2,452%, d’après le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’investissement. Il importe de rappeler, aussi, que l’agence de notation Fitch Ratings a fait état, dans sa note annonçant la dernière notation de la Tunisie (publiée le 8 juillet 2021), de la baisse des réserves de change en Tunisie, passant de 9,4 milliards de dollars (26 milliards de dinars) à fin 2020, à 8,1 milliards de dollars (22,4 milliards de dinars), à fin mai 2021.

Cette baisse ne peut être expliquée que par le règlement de services de la dette extérieure, dont la valeur s’est élevée, depuis le début de l’année jusqu’au 20 juillet, à 4,253 milliards de dinars.

Néanmoins, il est à noter que les avoirs en devises se sont stabilisés à 129 jours d’importation, le 29 juillet, contre 127 jours d’importation, deux jours avant. Une légère hausse qui a été favorisée notamment par l’amélioration des revenus du travail cumulés, et une légère amélioration au niveau des recettes touristiques, ces derniers jours.

-. Nouakchott, Le Conseil des ministres mauritanien a examiné et approuvé mercredi un projet de loi autorisant la ratification de la Convention, signée à Nouakchott le 02 décembre 2018, pour l'élimination de la double imposition en matière d’impôts sur le revenu et sur le capital et pour la prévention de l’évasion et de la fraude fiscales, entre la Mauritanie et l’Arabie Saoudite.

La convention objet du présent projet de loi traduit la volonté des deux pays de renforcer et de développer leurs relations économiques et d’encourager les investissements réciproques à travers l’adaptation d’outils juridiques afin d’éviter la double imposition et l’évasion fiscale.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss