Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin économique du Maghreb


MAP - le Mardi 17 Août 2021 à 10:27 |

           

Tunis - Le taux de chômage reste quasiment stable à 17,9 % (contre 17,8% au premier trimestre) en s'établissant à 746,4 mille du total de la population active au 2e trimestre 2021, contre 742,8 mille chômeurs pour le premier trimestre.


Selon les dernières statistiques de l’Institut National de la Statistique, au deuxième trimestre 2021, le taux de chômage a augmenté de 0,4 point pour les hommes et diminué de 0,2 point pour les femmes, pour atteindre, respectivement, 15,4% et 23,6%.

Pour ce qui est de l'emploi, le nombre global des occupés recule à son niveau du deuxième trimestre de 2020. Il s'est établi à 3,40 millions, au deuxième trimestre 2021, contre 3,42 millions au premier trimestre de 2021, soit une diminution de 21,9 mille.

Cette population se répartit entre 2,41 millions hommes et 990,9 mille femmes.

Toujours selon la même source, l'effectif de la population active en Tunisie a atteint 4,15 millions au cours du 2e trimestre 2021 contre 4,17 millions au 1er trimestre 2021, soit une régression de 183 mille personnes.

Par conséquent, le taux d'activité a diminué pour atteindre 47% au deuxième trimestre 2021, soit 0,5 point de moins qu’au premier trimestre. La population active se répartit en 2,85 millions d'hommes et 1,29 million de femmes.

Le taux d'activité est estimé à 66,5% chez les hommes et 28,6% chez les femmes.

-. Les investissements déclarés en Tunisie dans le secteur industriel ont diminué de 20,5% à la fin du premier semestre selon les données de l'Agence pour la promotion de l'industrie et de l'innovation.

La valeur des investissements industriels déclarés (intentions d'investissement) s'élève à fin juin de cette année à 1,31 million de dinars (1 euro = 3,30 dinars) contre 1,64 MMD au cours de la même période de l'année précédente.

Au niveau de la répartition sectorielle, la plupart d'entre ces intentions d'investissement ont enregistré une baisse à deux chiffres, à l'exception des secteurs alimentaire et industriel.

Dans ce contexte, les intentions d'investissement dans le secteur de l'industrie agroalimentaire sont passées de 295,7 MD à 462,8 MD entre les premiers semestres de 2020 à 2021 et les investissements déclarés dans les industries chimiques ont augmenté de 96 MD à 146,2 MD au cours de la même période.

Les intentions d'investissement dans les secteurs du textile et de l'habillement, de l'industrie du cuir et de la chaussure, des industries mécaniques et électriques, ont t baissé en plus de la baisse des investissements déclarés dans les industries des matériaux de construction, de la céramique et du cristal entre 22 et 68 %.

En ce qui concerne la répartition des investissements déclarés dans le secteur industriel selon le type d'investissement, les données de l'Agence de promotion ont révélé une baisse remarquable des nouveaux projets de 35,4 %, pour passer de 850,5 MD à fin juin de l'année dernière à 594,4 MD à la fin du premier semestre 2021.

Dans le même contexte, la tendance baissière des investissements déclarés incluait des projets orientés vers le marché local à hauteur de 41 % contre une augmentation des investissements déclarés dans des projets entièrement orientés vers l'exportation de 44,6 %.

-. Nouakchott, La Directrice Générale de l'Agence de Promotion des Investissements en Mauritanie, Mme Aissata Lam, s'est entretenu, lundi à Nouakchott, avec l'ambassadrice américaine en Mauritanie, Mme Cynthia Kercht.

L'entrevue a porté sur les opportunités d'investissement offertes en Mauritanie et l'importance qu’il y a de promouvoir et de développer les investissements dans divers secteurs attractifs et à fort potentiel, notamment le secteur agricole.

La réunion a également mis l'accent sur l'importance de renforcer les investissements américains en Mauritanie.

-. Alger, Les prix de marchandises à l'importation en Algérie, en monnaie locale, ont connu une hausse de 11,9% au 1er trimestre 2021 par rapport à la même période de l'année 2020, relève l'Office national des statistiques (ONS).

L'évolution de l'indice des prix à l'importation de marchandises par catégories de produits du 1er trimestre 2021 par rapport au 1er trimestre 2020, fait ressortir une hausse de 24% pour les produits alimentaires et animaux vivants et une hausse de 9,6% des prix des boissons et tabacs.

Les matières brutes non comestibles, sauf carburants affichent une hausse de 15,8%, les huiles, graisses et cires d'origine animale ou végétale sont en hausse de 36,8%, les produits chimiques et produits connexes augmentent de 10,8%, les articles manufacturés de 8,9% alors que les articles manufacturés divers enregistrent une hausse de 8,5% de leurs prix en dinars.

D'autre part, les combustibles minéraux, lubrifiants et produits connexes affichent une baisse de 5,9% alors que les prix à l'importation des machines et matériels de transport reculaient de 0,5% durant la même période de référence.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss