Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 08/09/2021


MAP - le Mercredi 8 Septembre 2021 à 10:18 |

           

​Kigali - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 08 septembre 2021:


Tanzanie-Taxes

- En Tanzanie, les autorités explorent de nouveaux moyens de taxer les géants du web, notamment les réseaux sociaux, a fait savoir le ministre tanzanien des Finances et de la Planification, Dr Mwigulu Nchemba.

Il a affirmé que le pays étudiait de nouveaux moyens de collecter des taxes auprès d'organisations comme Google, Facebook et Twitter.

«Nous discutons de la possibilité de taxer ces sociétés multinationales qui prennent de grosses sommes d'argent à nos concitoyens mais ne paient pas d'impôts sur ces sommes», a-t-il déclaré.

La taxation des géants du web est une question qui préoccupe les services fiscaux du monde entier, notamment des pays où ces sociétés ne sont pas représentées. En Afrique, des pays comme le Kenya, l'Ouganda et l’Afrique du Sud y travaillent activement.

Rwanda-Thé

- Au Rwanda, la filière thé sera très prochainement en mesure d’expédier directement sa marchandise vers le Pakistan, son premier marché, a indiqué Amir Mohammad Khan, Haut-commissaire pakistanais à Kigali.

Jusqu’ici la feuille devait être acheminée vers le centre de vente aux enchères de Mombasa au Kenya avant d’être envoyée vers le pays asiatique via le port de la ville.

D’après les autorités rwandaises, cette facilité commerciale devrait permettre de renforcer les liens commerciaux entre exportateurs rwandais et importateurs pakistanais et de garantir des prix d’écoulement stables au secteur.

Afrique du Sud-Economie-Covid-19

- L'Afrique du Sud n'est pas parvenue à mener à bien les réformes indispensables pour relancer une économie à bout de souffle, ont déploré plusieurs partis sud-africains.

«Le programme de réforme du gouvernement n'a réalisé aucune avancée concrète sur la voie de la reprise économique post-covid-19», a déclaré Geordin Hill-Lewis du parti de l'Alliance démocratique (DA), lors du sommet 2021 du Black Business Council.

«L'Afrique du Sud ressemble de plus en plus aux États où le but du gouvernement n'est plus d'aider la société à réaliser le développement humain, mais à faciliter l'extraction massive de richesses pour l'élite politique au pouvoir», a déploré M. Hill-Lewis.

Pour sa part, le chef du parti du Mouvement démocratique uni (UDM), Bantu Holomisa, a noté que même avant la crise sanitaire de la Covid-19, l'économie sud-africaine était dans le marasme. «La corruption, les faibles prestations de services et les entreprises publiques mal gérées sont le talon d'Achille de notre économie», a-t-il souligné.

Il a de même fait constater que «l'économie sud-africaine ne se redresse pas et le chômage continue d'augmenter, alors que les responsables continuent à s'enrichir en utilisant des appels d'offres frauduleux».

Malawi-Industrie

-. La Confédération des chambres de commerce et d'industrie du Malawi (MCCCI) a demandé au gouvernement de soutenir l'industrie locale pour empêcher l'effondrement de l'économie, suite à la crise sanitaire du Covid-19.

Les entreprises ont subi d'énormes pertes depuis la première vague de la pandémie du coronavirus en 2020 et les prévisions semblent plus sombres en raison de la deuxième vague qui a durement frappé le pays, a souligné la Confédération dans un communiqué.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss