Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 23/12/2020


MAP - le Mercredi 23 Décembre 2020 à 14:08 |

           

Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 23 décembre :


Sénégal : La pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN) occasionne une perte annuelle de 150 milliards de francs CFA au Sénégal, a révélé lundi, Jon Anderson, responsable du projet Winrock feed the future (USAID-Dekkal Geej).

'’Les navires de pêche industrielle non autorisés, en particulier, ont contribué au pillage des ressources halieutiques dans des proportions énormes. Rien qu’au Sénégal, il en résulte une perte annuelle de 150 milliards de francs CFA’’, a-t-il déclaré cours d’un atelier d’échanges sur la cogestion et sur les instruments et cadres juridiques de lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN).

Sénégal : Proparco, filiale de l’Agence française de développement (AFD) dédiée au secteur privé, a signé un partenariat avec Société Générale Sénégal dans le but d’amplifier l’action de soutien de cette institution financière aux TPE-PME affectées par la crise. 

La garantie de 5 millions d’euros accordée par Proparco à Société Générale au Sénégal permettra à cette dernière d’amplifier rapidement son action de soutien aux TPE-PME, indique un communiqué, notant que le Sénégal est '’l’un des tout premiers pays’’ à bénéficier de l’offre de prêts garantis à 80% par le Groupe AFD, rendue possible grâce aux ressources spécialement allouées par l’Etat français en faveur des TPE et des PME affectées par la crise en Afrique. 

Côte d'Ivoire : La mine d'or de Séguéla située au nord-ouest de la Côte d'Ivoire enregistrera sa première coulée d'or dès 2022. Le Canadien Roxgold, propriétaire de la mine l'a annoncé la semaine dernière après avoir décroché son permis d'exploitation auprès du gouvernement ivoirien.

"Nous sommes ravis d'annoncer l'approbation du permis d'exploitation qui représente une étape importante dans le développement de Séguéla ", a commenté John Dorward, président et chef de la direction.

Le permis d'exploitation de la mine de Séguéla est valable sur 10 ans avec des possibilités de renouvellement à mesure que la croissance et l'expansion sont prouvées.+++++ Bénin : Après avoir accordé un financement de 100 millions de dollars pour renforcer la gestion des finances publiques et de la dette du Bénin, la Banque mondiale a octroyé, le 14 décembre, une enveloppe de 60 millions de dollars pour aider le pays à accroître l'inclusion économique de ses jeunes issus de milieux défavorisés, et à renforcer les services de l'emploi et le système de formation technique et professionnelle. Ainsi, grâce à ce financement, près de 350 000 jeunes Béninois âgés de 15 à 30 ans – dont 50% de filles – peu ou pas instruits, bénéficieront des services orientés vers l'auto-emploi, l'emploi salarié et des services de développement des affaires et de coaching.

Afrique centrale : La Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC) a lancé un emprunt obligataire par appel à l’épargne public visant à lever 100 milliards de FCFA (plus de 152 millions d’euros) sur le marché financier de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC).

Dénommée "BDEAC 5,45% NET 2020-2027", cette opération s’étale du 21 au 29 décembre 2020, selon la banque sous-régionale, notant que la période de souscription "peut être prorogée ou réduite après avis de la Commission de Surveillance du Marché Financier d’Afrique Centrale (Cosumaf)".
 
Ouganda : La compagnie nationale d'Ouganda Uganda Airlines, lancée en 2019, a pris livraison mardi du premier de ses deux Airbus A330-800neo, a annoncé le transporteur national qui compte lancer des vols intercontinentaux au cours de l’année prochaine.

L'A330neo d’Uganda Airlines peut accueillir jusqu’à 258 passagers en configuration : 20 sièges en classe affaires, 28 en classe premium et 210 sièges en classe économique. Le second appareil est attendu en janvier 2021.

Uganda Airlines envisage notamment l’ouverture de lignes internationales vers Dubaï, Londres et Guangzhou d’ici le premier trimestre 2021.

Afrique- : Les besoins en infrastructures en Afrique se chiffrent entre 130 et 170 milliards de dollars par an jusqu'en 2025, relève le rapport économique sur l’Afrique 2020 publié récemment par la Commission économique des Nations pour l’Afrique, basée à Addis-Abeba.

Le rapport qui fait état d’un déficit de financement annuel de 67,6 à 107,5 milliards de dollars, note que le «défi central que l’Afrique doit relever pour réaliser les ODD et parvenir à un développement durable et inclusif consiste à mobiliser les investissements requis dans des secteurs clés tels que la santé, l’énergie, les transports, la construction, l’éducation et la fabrication».

Le président kényan Uhuru Kenyatta s'est entretenu à Nairobi avec Claudio Descalzi, PDG du groupe pétrolier italien Eni sur les voies et moyens nécessaires pour le développement d’un accès efficace et durable aux ressources énergétiques propres, en particulier les biocarburants, au profit des communautés locales.

Selon les médias locaux, les échanges ont porté sur des initiatives d'économie circulaire, dont la récupération, la régénération et la réutilisation des déchets agricoles et alimentaires produits au Kenya pour obtenir de l’électricité. 

Angola : L'Agence angolaise de promotion des investissements privés et des exportations (AIPEX) vient de signer à Luanda un mémorandum d'entente avec la Chambre de Commerce et d'Industrie Angola-Belgique, afin de promouvoir le développement des relations commerciales et des investissements privés entre les deux pays.

Dans un communiqué, l'Agence souligne que le mémorandum permettra d'entreprendre diverses actions, telles s’enquérir des préoccupations et des besoins des opérateurs économiques et collecter des propositions de solutions.

Le mémorandum prévoit de même l’échange régulier d’informations sur les activités de chaque organisation, des réunions avec les entités des deux gouvernements, l’organisation et la tenue d’événements, ainsi que la mobilisation de soutiens et de contributions de membres et de non-membres de la Chambre, y compris d’institutions de l’État angolais et de l’État belge.

Madagascar : Un crédit supplémentaire de 33 millions de dollars de l'Association internationale de développement (IDA) vient d'être approuvé par le conseil d’administration de la Banque mondiale pour Madagascar.

Il s’agit d’un financement supplémentaire pour soutenir le projet intégré de pôles de croissance et de corridors Sop-2. Ces fonds devraient permettre à soutenir la résilience économique et le secteur privé, entre autres le soutien aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME) dans les secteurs du tourisme et de l’agrobusiness en phase de reprise.

«Le secteur du tourisme a été le plus durement touché par la pandémie à Madagascar. Dans le contexte de Covid-19, la continuité du PIC 2.2 qui soutient le tourisme et l’agrobusiness est une priorité qui contribuera à répondre et à atténuer les impacts économiques de la crise actuelle dans ces deux secteurs», a déclaré Marie-Chantal Uwanyiligira, représentante de la Banque mondiale à Madagascar.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss