Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


MAP - le Jeudi 24 Décembre 2020 à 13:20 |

           

Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du jeudi 24 décembre :


 Sénégal-UEMOA-Prix

La start-up ''réseau mbourou’’ ou Patria initiée par l’entrepreneure Isseu Diop Sakho, a remporté, mercredi, le prix d’excellence de la première édition du ‘’Tremplin Start-Up’’ de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Ce prix récompensant la meilleure start-up nationale du concours, est organisé par l’UEMAO dans tous les pays de l’espace communautaire, en partenariat avec l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (UNCCIAS).

Le prix d’excellence doté d’une somme de 10 millions de francs CFA (plus de 15.000 euros) a été remporté par Isseu Diop Sakho. Elle est l’initiatrice du réseau ‘’mbourou’’ qui évolue dans le secteur de la boulangerie dans le département de Mbour.

  Côte d'Ivoire-cacao

Entre le 1er octobre, point de départ de la nouvelle campagne, et le 20 décembre, 996 000 tonnes de fèves sont parvenues aux entrepôts des ports ivoiriens d'Abidjan et de San Pedro d'après les données des exportateurs citées par des médias locaux.

Comparé à la même période en 2019, l'on enregistre une baisse de 0,5%.

La Côte d'Ivoire, premier producteur mondial, réussit donc à maintenir la dynamique de ses exportations de cacao en dépit des inquiétudes qui ont surgi il y a quelques semaines quant à l'état de la demande mondiale et aux informations relatives à la volonté des grands négociants à trouver de nouvelles sources d'approvisionnement en raison du surcoût de la prime DRD (différentiel de revenu décent) de 400$ imposées par la Côte d'Ivoire et le Ghana.

 Côte d'Ivoire-BOAD-pandémie

Le gouvernement ivoirien a ratifié mercredi en Conseil des ministres à Abidjan, un accord de prêt d'un montant de 22 milliards de FCFA, conclu le 09 octobre entre la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et la Côte d’Ivoire en vue du financement des mesures urgents prises pour faire face à la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Le projet a pour objectif de renforcer le système de santé en appuyant les différents plans de riposte et plus précisément de soutenir les entreprises notamment les PME dans les secteurs économiques les plus affectés en vue de préserver les emplois, a expliqué le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré.

 Nigeria-pétrole

Au niveau actuel de ses réserves pétrolières, le Nigéria pourrait ne plus disposer de pétrole d'ici 30 ans, a indiqué la National Petroleum Investment Services (NAPIMS, filiale de la NNPC) citée par This Day, un média local.

Sans découverte de nouveaux gisements, les réserves actuelles estimées à 37 milliards pourraient s'épuiser sur les trois décennies voire 4 décennies au maximum dans un contexte où la production devrait s'accélérer à 2,3 millions de barils par jour dès 2023 selon les objectifs du gouvernement fédéral, a indiqué Bala Wunti, le directeur général le 17 décembre au cours d'un webinaire sur la gestion des actifs pétroliers.

Gabon : 

Le Gabon a attiré plus de 800 milliards de FCFA d'investissements directs étrangers en 2019, soit une augmentation de +13% par rapport à l’année 2018, fait ressortir le rapport sur l’investissement dans le monde en 2020 de la Commission des Nations Unis pour le Commerce et le Développement (CNUCED).

Selon le rapport, cité par le site +Directinfosgabon+, des investissements majeurs ont été enregistré dans les secteurs des industries extractives mais aussi dans ceux des finances, du bois, des NTIC, de l’agroalimentaire, des BTP et des matériaux de construction.

Ethiopie-Satellite

L'Ethiopie a lancé mardi son second satellite, avec le soutien d'experts chinois, a annoncé le directeur général adjoint de l'Institut éthiopien des sciences et technologies de l'espace (ESSTI), Yishrun Alemayehu. 

Le nanosatellite « ET-Smart-RSS» (8,9 kilos) est doté d'une haute résolution et peut enregistrer des images d'une qualité nettement supérieure, a souligné Yishrun Alemayehu. 

Le satellite été lancé depuis le site de lancement d'engins spatiaux de Wenchang, en Chine.

"La conception préliminaire a été réalisée en Ethiopie, tandis que les travaux techniques et de détail ont été entrepris en collaboration avec des experts chinois, en Chine, par le biais de Zoom et d'autres services de téléconférence", a déclaré M. Alemayehu cité par le journal +THE ETHIOPIAN HERALD+.

 Kenya:

Le Kenya a approuvé l'examen des frais d'atterrissage et de stationnement dans les aéroports du pays. Il s'agit d'empêcher les acteurs de l'industrie aéronautique de sombrer plus profondément dans les pertes à la suite de la pandémie de Covid-19, qui a conduit à l'échouement des avions par des compagnies aériennes commerciales et des institutions privées, y compris des écoles de pilotage.

La Kenya Airports Authority (KAA), l'organisme de réglementation, a reçu l'aval du ministère des transports pour examiner et soumettre des recommandations dans ce sens au gouvernement.

Rwanda-Bourse

La filiale rwandaise du groupe télécoms MTN a annoncé son intention d'introduire une partie de son capital sur le Rwanda Stock Exchange (RSE), la bourse locale, au premier semestre 2021.

Le PDG du groupe MTN, Ralph Mupita, a souligné qu’il « s'agit d'une première étape importante vers l'augmentation de la participation locale dans l'entreprise et la construction des marchés financiers au Rwanda ».

Selon MTN Rwanda, cette entrée en bourse est soumise aux approbations réglementaires et de gouvernance applicables, ainsi qu'à des conditions de marché favorables.

 Afrique du Sud : 

L'Association sud-africaine de l’industrie pétrolière (Sapia) a demandé des exemptions aux règles de concurrence en vigueur dans le pays afin de pouvoir répondre aux besoins urgents d’approvisionnement.

Les dérogations à la loi sur la concurrence permettront une planification conjointe autour de la fermeture programmée des raffineries et coordonneront les réactions aux interruptions imprévues de la part des entreprises pétrolières nationales et internationales qui possèdent des raffineries en Afrique du Sud, a souligné Sapia.

Plus de 40% de la capacité de raffinage de pétrole brut de l'Afrique du Sud a été entravée durant cette année en raison d’accidents survenus aux raffineries du Cap et de Durban.

 Angola 

La ville de Luanda accueillera le 9 septembre prochain une conférence sur le commerce et l'industrie comme facteurs d'intégration et de développement régional, afin d'analyser les aspects de l'intégration commerciale dans les pays membres de la CEDEAO.

Cette conférence servira également à formaliser et à lancer la Chambre de commerce et d'industrie de la CEDEAO en Angola, ont indiqué les organisateurs.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss