Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


MAP - le Samedi 26 Décembre 2020 à 13:56 |

           

Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du samedi 26 décembre :


Ethiopie-BM-Financement

L'Ethiopie et la Banque mondiale ont signé jeudi un accord de prêt de 100 millions de dollars pour le financement d'un projet pour la promotion de l'entrepreneuriat féminin en Ethiopie.

Le projet vise à soutenir les petites entreprises dirigées par des femmes entrepreneurs à travers notamment des formations dans le domaine commercial et une assistance technique.

L'accord a été signé par la ministre d'Etat des Finances, Yasmin Wohabrebbi, et le directeur de la Banque mondiale pour l'Ethiopie, le Soudan, le Soudan du Sud et l'Erythrée, Ousmane Dione.
Kenya-Energie Le Kenya qui prévoyait d’atteindre l’accès universel à l’énergie en 2020 reste en retard sur ses prévisions, son taux d'électrification étant passé de 41% à seulement 75% entre 2016 et 2020. Au cours des trois dernières années, le pays a réalisé seulement 54,4 % des connexions prévues, selon le ministère de l'énergie qui explique cette faible performance par des coupes budgétaires, des retards dans le processus d'exemption de taxes et de mise à disposition des matériaux bloqués dans les ports.

Gabon-BDEAC

Depuis 2017, la Banque de développement des États de l'Afrique centrale (BDEAC) a financé des opérateurs économiques au Gabon à hauteur de 130 milliards de francs CFA.

"Aujourd’hui, avec près de 25% de l’encours total du portefeuille de prêts, le Gabon vient en deuxième position des pays bénéficiaires des financements de la BDEAC", a déclaré le président de l’institution financière sous régionale, cité par la presse locale.

Rwanda-Entreprises 

La Banque rwandaise de développement a obtenu un financement de 10 millions Frw (10 millions USD) de la Banque mondiale pour financer les projets d'entreprise lancés par les réfugiés, rapporte la presse locale.

Ce financement s'inscrit dans le cadre de l'accord de 60 millions USD signé entre le Rwanda et la Banque mondiale en 2019, pour aider 136.000 réfugiés et 2 millions de Rwandais dans des camps ou aux alentours.

Il sera accordé aux institutions qui financent des projets initiés par des réfugiés ou des communautés d'accueil dans leurs micro, petites et moyennes entreprises, coopératives ou entreprises individuelles.

Côte d'Ivoire-commerce

Le gouvernement ivoirien a donné le 23 décembre son autorisation formelle à l'entrée en vigueur d'un APE, accords de partenariat économique, avec le Royaume-Uni qui finalise son acte de sortie formelle de l'Union européenne. 

L'accord qui avait été signé le 15 octobre dernier entre Sara Amani, l'ambassadeur de Côte d'Ivoire à Londres et Ramil Jayawardena, le ministre britannique du commerce international, a en effet été ratifié en conseil des ministres.

L'APE est un accord de libre échange qui permet aux parties prenantes de commercer sans frais de douanes.

Côte d'ivoire-café

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi dernier le prix d'achat bord champ du café qui passe de 700 FCFA à 550 FCFA le kilogramme au titre de la campagne 2020/2021 qui s'ouvre ce 28 décembre. 

Ce repli de 21% du prix offert aux paysans est expliqué par la mauvaise conjoncture sur le marché international avec des cours qui se maintiennent à la baisse depuis la dernière campagne.

Les autorités soulignent en effet que ce sont 32 milliards FCFA de subventions qui avaient été octroyées sur la saison 2019/2020 qui vient de s'achever afin de maintenir le prix de 700 FCFA/kg.

Bénin-budget

Le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA) du Bénin, Emmanuel Tiando, et le ministre des Finances et de l'Economie, Romuald Wadagni, ont adopté mercredi dernier le budget général de l'élection présidentielle d'avril 2021 qui s'établit à 14,4 milliards de francs CFA, soit près de 27 millions de dollars. Lors d'un point de presse conjoint, M. Tiando a indiqué que ce budget se répartissait entre près de 10 milliards de FCFA (environ 18,5 millions de dollars) pour le premier tour de ce scrutin prévu pour le 11 avril et 4,4 milliards de FCFA, soit plus de 8,4 millions de dollars, pour un éventuel second tour le 9 mai. 

Mali-emprunt

Le Mali a réussi le 23 décembre à lever un emprunt de 33 milliards FCFA auprès des investisseurs de l'UEMOA à l'issue de ses émissions de bons et obligations assimilables du trésor (BAT/OAT) de maturité respectives de 1 an et 3 ans sur le marché régional.

L'opération a été sursouscrite à plus de 210% par les investisseurs. En effet ce sont 65,15 milliards FCFA qui ont été proposées au Mali contre 30 milliards FCFA initialement sollicités.

Les investisseurs maliens ont soumissionnés 28,7 milliards FCFA. Ceux du Burkina Faso et du Sénégal ont respectivement proposé 13,46 milliards FCFA et 9,54 milliards FCFA. 




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss