Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

MAP - Publié le Lundi 4 Janvier 2021 à 11:07



Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 04 janvier :


 Sénégal-Economie-Agriculture

"La Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos) doit se réformer et s'adapter aux conditions du marchés", a déclaré le président Macky Sall lors de sa rencontre avec la presse, faisant suite à son discours du nouvel an.

Annonçant la levée de l'interdiction de l’exportation de la graine d’arachide prise deux semaines plutôt, en conseil des ministres, pour garantir l’alimentation de la Sonacos et des huileries du pays, il a invité cette entreprise mythique à changer de fusil d’épaule, en investissant par exemple, le marché de l’exportation, qui constituerait un créneau porteur pour lui.

 Angola-indice des prix 

L'Indice des prix à la consommation dans la province de Luanda a enregistré une variation de 2,14% au cours des mois d'octobre et novembre 2020.

Par rapport à la variation de la même période en 2019, il y a eu une augmentation du taux de variation actuel de 0,66%, selon l'Institut national de la statistique (INE).

L'INE rapporte que la catégorie «aliments et boissons non alcoolisées» est celle qui a enregistré la plus forte augmentation de prix (2,59%).

Les catégories «Santé» et «Vêtements et chaussures» ont également enregistré une hausse des prix de 2,19% chacune, alors que la classe «Hôtels, cafés et restaurants» a connu une augmentation du prix de 2,16%. 

 Zambie-Egypte-coopération

Les gouvernements zambien et égyptien ont appelé les entreprises des deux pays à envisager d'investir dans les secteurs prioritaires, afin de répondre à la demande intérieure et remédier au déséquilibre commercial entre les deux pays.

L'appel a été lancé lors du Forum virtuel des affaires Zambie-Égypte visant à forger des partenariats commerciaux et d'investissement à long terme dans le développement des infrastructures, l'énergie, le tourisme, l’industrie et l'agriculture.

En 2019, les exportations et importations de la Zambie à destination et en provenance de l'Égypte s'élevaient à 16 millions de dollars américains.

Ethiopie-Minéraux

Les exportations de minéraux de l'Ethiopie ont totalisé au cours du premier semestre de cette année budgétaire (juillet-décembre 2019) quelque 340 millions dollars us, a indiqué le ministère des Mines et du Pétrole.

Au cours de cette période, le pays a exporté plus de 4 112 kg d'or, 26,9 tonnes de tantale, 37,8 kg d'opale à valeur ajoutée et 2 123 kg de pierres précieuses, précise le ministère.

 Kenya-fiscalité

Au Kenya, les recouvrements d'impôts sur les revenus des entreprises et des particuliers ont chuté de 42,83 milliards de shillings (environ 420 millions de dollars) au cours des quatre premiers mois de l'exercice en cours se terminant en juin 2021, en raison d'une activité économique morose due à la crise de Covid-19.

Les recettes fiscales se sont ainsi élevées à 198,21 milliards de shillings (environ 1,9 milliard de dollars) entre juillet et octobre 2020, en baisse de 17,77% par rapport aux 241,04 milliards de shillings (environ 2,4 milliards de dollars) collectés durant la même période de l'exercice précédent, selon les données du Trésor national et de la Banque centrale du Kenya.

Il s'agit de la plus faible perception de l'impôt sur le revenu effectuée par la Kenya Revenue Authority (KRA) sur les bénéfices des entreprises et la rémunération des travailleurs en quatre ans.

 Tchad-Transport

Le ministre tchadien de l'Aviation civile et de la Météorologie nationale, Sebgue Nandeh, a signé ce weekend un arrêté portant suspension de l'ensemble des vols passagers, rapporte lundi la presse locale.

Les vols passagers de l'étranger à destination et au départ du Tchad ainsi que les vols domestiques sont suspendus pour une période d'une semaine renouvelable, à l'exception des vols cargos, à partir du 4 janvier 2021, selon l'arrêté.

Ces mesures font suite à la hausse des cas de coronavirus à N'Djamena, la capitale du Tchad. 


Nouveau commentaire :
Twitter

Nous apprécions votre opinion et vous encourageons à commenter nos publications. Pour garantir un environnement sûr, nous ne publierons pas de commentaires impliquant des attaques ad hominem, des propos racistes, sexistes ou autrement discriminatoires, ou tout ce qui est écrit uniquement dans le but de calomnier une personne ou un sujet.
Tous les commentaires sont modérés. marocafrik.com ne publie pas de commentaires avec des liens.
Les internautes peuvent signaler des messages qu’ils estiment non conformes à ces Charte de modération en cliquant sur le bouton « Alerter ».
Merci de votre lecture !

Le Fil | Tribune