Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Mercredi 6 Janvier 2021 à 11:33 | MAP


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 06 janvier :


Sénégal-Economie

Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a enregistré une baisse de 1,8 point de pourcentage en 2019, ressortant à 4,4%, après 6,2% en 2018, selon les données de l'Agence Nationale de la Statistique et de la démographie.

« Cette situation est consécutive au ralentissement de l'activité des secteurs primaire (4,5%, après 8,1% en 2018), secondaire (3,7%, contre 6,5% en 2018) et tertiaire (4,6%, après 5,4% en 2018) », explique l’ANSD dans sa publication Comptes nationaux provisoires de 2019 et définitifs de 2018, établie en décembre 2020.

Sénégal-Economie

Au troisième trimestre 2020, le chiffre d’affaires des services immobiliers est ressorti en hausse de 17,1% par rapport à celui de la période correspondante de l’année précédente, rapporte l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

’’Cette situation est imputable au relèvement du chiffre d’affaires de la location immobilière et activités sur biens propres (+17,5%)’’, explique l’ANSD.

Sénégal-Pêche

Le président de l’Association pour la promotion et la responsabilisation des acteurs de la pêche artisanale maritime du Sénégal (APRAPAM), Gaoussou Guèye, a réitéré mardi son appel pour le développement d’une pêcherie thonière artisanale, afin de permettre aux pêcheurs artisans de tirer profit de cette espèce.

'’Les autorités sénégalaises doivent développer une pêcherie thonière artisanale qui va profiter aux acteurs de la pêche artisanale et à l’économie nationale’’, a-t-il relevé à Mbour (ouest), en marge d’un atelier de planification stratégique de la Plateforme des acteurs non-étatiques du secteur de la pêche et de l’aquaculture du Sénégal (PANEPAS).

Zambie-Investissement

Les autorités zambiennes comptent sur le Programme d'investissement dans les infrastructures et de soutien aux entreprises (ARIISE) afin de stimuler la reprise économique, a indiqué mardi la vice-présidente, Inonge Wina. 

«L'objectif principal d'ARIISE est de développer les routes, les télécommunications, les infrastructures électriques et hydrauliques comme base pour renforcer la production de différents produits», a ajouté Mme Wina dans le cadre du lancement du programme dans la province Occidentale de la Zambie.

Elle a souligné également que le programme se déroulerait en trois phases, à savoir l'évaluation des besoins, la mise en place des infrastructures et finalement l'appui au développement des entreprises et la promotion des activités génératrices de revenus susceptibles de créer des emplois dans les différentes régions du pays.

Angola-Concessions 

L'Agence nationale angolaise du pétrole, du gaz et des biocarburants (ANPG) vient d'annoncer son intention d'organiser un appel d'offres international pour octroyer de nouvelles concessions pétrolières dans le pays.

Neuf blocs seront mis en adjudication : trois dans le bassin inférieur du Congo et six dans le bassin de Kwanza.

L'appel d'offres sera lancé le 30 avril 2021 et la date limite pour la présentation des offres sera le 9 juin 2021, conformément aux 40 jours prévus par la loi. Quant à la cérémonie d’ouverture des offres, elle aura lieu le 10 juin 2021.

Ethiopie-France-Malt

Le groupe français Soufflet a lancé la production de malt au niveau de son usine « Soufflet Malt Ethiopia » implantée dans la banlieue d'Addis-Abeba avec une capacité de production initiale de 60 000 tonnes qui sera portée à terme à 110 000 tonnes.

L’usine s’approvisionnera en orge auprès des agriculteurs locaux, l’Ethiopie étant le premier producteur d’orge en Afrique avec 2,3 millions de tonnes par an et le 11eme à l’échelle mondiale, selon l’agence ecofin.

L’usine permettra de réduire les importations de malt nécessaire en Ethiopie, est-il indiqué.

Rwanda-Horticulture

L'Agence rwandaise de développement des exportations agricoles (NAEB) et le groupe français de la grande distribution, Carrefour, ont signé un accord visant à commercialiser les produits horticoles rwandais dans les supermarchés Carrefour au Moyen-Orient.

Selon la NAEB, ce nouvel accord permettra aux produits horticoles rwandais, notamment les fleurs coupées, les fruits et légumes, de pénétrer de nouveaux marchés.

Au Rwanda, le sous-secteur horticole a généré 27 milliards de Frw (29 millions de dollars) de recettes d'exportation au cours de l’exercice 2019-2020, d’après les chiffres de la NAEB.

Kenya-consommation-prix Le prix de la farine de maïs a chuté en dessous de 100 Shillings (environ 1 dollar) pour certaines marques pour la première fois au cours des trois dernières années, ce qui soulage de nombreux ménages aux prises avec des budgets en baisse.

Selon la "United Grain Millers Association", cette baisse est due à la faible demande des consommateurs, les meuniers détenant toujours d'énormes volumes de stocks invendus.