Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

MAP - Publié le Mercredi 26 Mai 2021 à 12:33



Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 26 mai :


Sénégal-Economie-Pêche

Le ministre sénégalais des pêches et de l'Economie maritime, Alioune Ndoye, a lancé mardi les travaux préparatoires du Conseil présidentiel sur la pêche devant permettre l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie nationale inclusive de relance durable du secteur.

Dans un discours prononcé à l’occasion de cette cérémonie, le ministre a estimé que ’’ces concertations seront l’occasion pour toutes les composantes du secteur de la pêche d’exprimer leurs préoccupations du moment et de proposer des mesures à même de les prendre en charge’’.

Sénégal-Japon-Pêche

Le Japon a octroyé une subvention non remboursable de 2,7 millions USD au Sénégal pour financer le projet de remplacement des pirogues en bois par des pirogues en fibre de verre.

La convention a été signée, mardi, par le ministre sénégalais de l’économie, du plan et de la coopération, Amadou Hott et Arai Tatsuo, l’ambassadeur du Japon au Sénégal.

S’exprimant à cette occasion, le ministre a indiqué que cet appui au secteur de la pêche revêt d’une importance capitale car il emploie plus de 600.000 personnes dans le pays.

Angola-Diamants

L'Angola s’attend cette année à une production de 10,5 millions de carats de diamant et en 2022 à 14 millions de carats, suite à la nouvelle stratégie de développement du secteur, a révélé la société nationale de diamant «Endiama».

Le chiffre d'affaires du secteur du diamant a atteint 220,3 millions de dollars au premier trimestre de 2021, enregistrant ainsi une augmentation de 26,43% suite à la vente de 1.178.420 carats, a déclaré le directeur du bureau de commercialisation d'Endiama, José Carlos de Sousa, lors d'une conférence virtuelle sur «Le contexte économique national du diamant».

«La vente à un prix moyen de 186,96 dollars le carat aura influencé positivement les recettes», s’est-il enorgueilli.

Il a de même précisé que les Émirats arabes unis, l'Inde et la Belgique sont les principales destinations des diamants produits en Angola.

L'Angola compte créer une bourse de diamants qui entrera en service de manière expérimentale en 2022 et dont les propriétaires sont la société de commercialisation de diamants de l’Angola «Sodiam» et «Endiama».

Zimbabwe-Agriculture

Les autorités zimbabwéennes envisagent d'augmenter la production locale d'engrais en vue d'améliorer la sécurité alimentaire dans le pays, a indiqué la ministre de l'Industrie et du Commerce, Sekai Nzenza.

«Le gouvernement a tracé une feuille de route de remplacement des importations d'engrais sur cinq ans avec les fabricants d'engrais locaux pour stimuler la productivité et la production, économiser les devises étrangères, assurer la sécurité alimentaire et créer des emplois», a-t-elle déclaré.

Les interventions prévues permettront une croissance exponentielle de la production de nitrate d'ammonium de 30.000 tonnes à 240 000 tonnes par mois, tandis que la production des composés phosphatés devrait passer de 60.000 tonnes à 100.000 tonnes par mois.

La ministre estime nécessaire d'investir dans de nouvelles technologies de fabrication d'engrais et d'accroître l'utilisation d'engrais fabriqués localement par le gouvernement pour ses programmes agricoles.

Kenya-ports

Le premier poste d’amarrage du nouveau port en eau profonde de Lamu, sur la côte nord du Kenya, a été mis en service récemment. Deux autres postes seront terminés d'ici la fin de cette année, complétant ainsi la première phase de ce mégaprojet dont les travaux ont démarré en 2014.

Construites par China Communications Construction Company (CCCC), ces trois installations ont nécessité un investissement de 48 milliards de shillings (448,4 millions dollars).

Stratégiquement situé au milieu des principales routes de navigation, le nouveau port de Lamu devra servir au Kenya de porte d'entrée privilégiée pour l'Ethiopie, le Soudan du Sud et la Somalie.

Ethiopie-telecom

L'opérateur éthiopien « Ethio Telecom » s'est associé à Huawei pour lancer la quatrième génération de réseaux mobiles 4G LTE à Dire Dawa, une grande ville de l'est de l'Ethiopie.

Ce projet marque une étape importante du déploiement du réseau 4G en Ethiopie après le lancement de ce réseau dans la région du Nord-Ouest et de l'Est, ainsi que dans la capitale Addis-Abeba, souligne la compagnie.