Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

MAP - Publié le Vendredi 4 Juin 2021 à 12:35



​Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du vendredi 4 juin :


Sénégal-Economie

Le Sénégal a procédé, mercredi, à la fixation du prix d'une nouvelle émission eurobond (obligations souveraines) portant sur 775 millions d’euros, avec un taux d’intérêt fixe de 5,375 % sur une maturité finale de 16 ans, indique un communiqué du ministère des Finances et du Budget.

La même source précise que ’’cette opération a connu un succès éclatant en termes de mobilisation des investisseurs internationaux, avec un taux de sursouscription égal à près de six fois le montant recherché par le Sénégal et de qualité du livre d’ordres, avec les investisseurs institutionnels de référence dans ce domaine’’.

Afrique du Sud-Impôts

-. Le South African Revenu Service (Sars) a annoncé le résultat préliminaire des recettes perçues du 1er avril 2020 au 31 mars 2021, faisant état de la collecte d’un montant supplémentaire de 138 milliards de Rands.

Il a rappelé que le ministre des Finances, dans son discours sur le budget de février 2020, avait fixé un objectif de recettes de 25 mille milliards de Rands, mais que cela devait être ajusté en raison de la pandémie du coronavirus.

«Les entreprises des secteurs minier et des services financiers ont mieux performé que prévu et la demande commerciale refoulée du premier semestre a été rattrapée au second semestre", souligne-t-on.

SADC-PME

- Les dirigeants africains se doivent de créer un environnement propice aux petites et moyennes entreprises (PME), ainsi qu'aux entrepreneurs innovants, afin de leur permettre de s'épanouir et d'accéder aux opportunités d’investissement aux niveaux régional et international, ont indiqué les ministres des Technologies de l'information et de la communication de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

L'innovation locale et le développement des PME peuvent conduire à une augmentation de la propriété intellectuelle locale du continent, à une création d'emplois à plus grande valeur et à un accroissement des investissements et des exportations, ont déclaré les ministres lors d’une table ronde virtuelle organisée dans le cadre des célébrations de la Journée de l'Afrique.

Estimant essentiel pour les dirigeants africains de trouver les moyens pour libérer le potentiel de l'innovation local, les participants ont souligné l'importance de créer un environnement adéquat pour que les jeunes entrepreneurs transforment leurs idées en projets prospères.

Afrique du Sud-Transition-Ergétique

-. L'Afrique du Sud a été classée 110 sur 115 pays dans l’indice de transition énergétique (ETI) du Forum économique mondial (WEF), reflétant la lenteur des progrès vers un système énergétique durable et abordable.

L'édition 2021 du rapport, intitulée «Favoriser une transition énergétique efficace», a classé 115 pays en fonction de leur préparation à une transition juste basée sur le développement économique, la croissance, la sécurité énergétique, ainsi que la durabilité environnementale.

Le terme transition juste est généralement défini comme le passage à une économie écologiquement durable, tout en contribuant aux objectifs du travail décent pour tous, de l'inclusion sociale et de l'éradication de la pauvreté.

«Le nouvel objectif de l’Afrique du Sud est soutenu par une stratégie visant à réduire l’approvisionnement en électricité au charbon d’environ 46% d’ici 2030 et 30% d’ici 2050, tout en stimulant l’énergie éolienne, solaire et hydraulique», relève le rapport.

Ethiopie-Privatisation

Le gouvernement éthiopien s'apprête à engager «Ernst & Young Global Ltd» en tant que consultant pour son offre de privatiser neuf usines du sucre, rapporte +ETHIOPIAN MONITOR+.

La société basée à Nairobi a été sélectionnée après un appel d'offres international lancé par l'Agence éthiopienne de gestion des entreprises publiques. +++++ Tanzanie-SGR

La Tanzanie va prochainement réceptionner un nouveau lot de 59 wagons passagers auprès du fabricant Sung Shin Rolling Stock Technology dans le cadre de son projet de construction d'un réseau SGR de plus de 2.500 km qui maillera le territoire du port de Dar es Salaam à l’hinterland.

Un contrat en ce sens a été signé récemment entre les deux parties le mois dernier. Selon les termes, deux systèmes de climatisation seront installés dans chaque wagon. La société chinoise Liebherr-Transportation Systems assurera par ailleurs leur maintenance.

La Tanzanie développe parallèlement une ligne à écartement standard subdivisée en cinq grandes sections. La première, longue de 200 km, entre Dar es Salaam et Morogoro, est pratiquement achevée et sa mise en service est prévue ce mois de juin 2021.

La Kenya Trade Network Agency (KenTrade) s'est associé à la Kenya Maritime Authority (KMA) pour la mise en œuvre du système de guichet unique maritime en tant que module E-Maritime du système Kenya TradeNet, afin de se conformer à la Convention de l'Organisation maritime internationale sur la facilitation du trafic maritime, connue sous le nom de Convention FAL.

Les compagnies maritimes et les agents opérant au Kenya seront ainsi désormais mandatés pour utiliser le système de guichet unique maritime alors que le pays se conforme aux règles de l'Organisation maritime internationale.