Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

MAP - Publié le Lundi 7 Juin 2021 à 11:42



​Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 7 juin :


Sénégal-Monde-Economie

Le président sénégalais Macky Sall a salué ''la décision historique’’ du G7 de fixer un impôt minimum de 15% pour les multinationales.

’’Je salue la décision historique du G7 de fixer un impôt minimum de 15% pour les Multinationales. C’est un geste d’équité et de solidarité mondiale. Bravo’’, a twitté Macky Sall.

Réunis samedi à Londres, les ministres des Finances du G7 (Royaume-Uni, France, Italie, Canada, Japon, Allemagne, Etats-Unis) se sont engagés sur l’objectif d’un taux d’impôt minimal mondial sur les sociétés d’au moins 15 %.

Côte d'Ivoire-pétrole

La production des produits pétroliers en Côte d'Ivoire s'est établie à 3,36 millions de tonnes en 2020 contre 3,74 millions de tonnes en 2019, soit une baisse de 7,5%, selon le ministère ivoirien de l'Economie et des Finances.

Malgré cette régression, l'offre de produits pétroliers a néanmoins permis de couvrir la consommation nationale (hors fond de bacs) qui est ressortie en hausse de +5,7% à 2,09 millions de tonnes fin décembre 2020.

S'agissant de la consommation nationale prenant en compte les fonds de bacs à la Société multinationale de bitumes (SMB), elle est passée de 2,2 millions de tonnes fin décembre 2019 à 2,14 millions de tonnes fin décembre 2020, soit un accroissement de +5,3% ; toujours inférieure à la production du pays.

Ghana-capitaux-marché

La Banque africaine de développement (BAD) va subventionner un projet de développement des marchés de capitaux au Ghana, à hauteur de plus de 214 millions FCFA, soit l'équivalent de 400.000 dollars US.

L'institution financière panafricaine basée à Abidjan et la Securities and Exchange Commission (SEC) du Ghana ont paraphé, jeudi, un accord de subvention et procédé en effet au lancement dudit projet qui consiste à implémenter une solution de surveillance basée sur les risques pour le marché local des capitaux.

Cette subvention qui se fait par l'entremise du Fonds fiduciaire pour le développement des marchés de capitaux de la BAD financera la fourniture d'une assistance technique et le renforcement des capacités de la SEC, le régulateur des marchés et de la Bourse du Ghana.

Tanzanie-Télécoms

L'opérateur de téléphonie mobile Airtel a signé un accord de cession de ses 1.400 tours télécoms de Tanzanie avec la coentreprise formée par les sociétés SBA Communications Corporation et Paradigm Infrastructure Limited, spécialisées dans le développement et l’exploitation d'infrastructures de communications sans fil.

Selon les termes de la transaction qui porte sur la somme de 175 millions USD, l’argent sera versé en plusieurs tranches. La première, environ 157,5 millions USD, sera payée au second semestre de l’année en cours, tandis que le reste sera soldé par tranches à la fin du transfert des tours restantes.

La cession des tours télécoms d’Airtel Tanzania rentre dans le cadre du programme d’allègement d’actifs engagé depuis le début de l’année par le groupe télécoms indien pour lever des capitaux et se concentrer sur ses activités principales destinées aux abonnés.

Kenya-énergie

Au Kenya, les propriétaires d'installations consommatrices d'énergie seraient passibles d'amendes pouvant aller jusqu'à 2 millions de shillings (environ 20.000 dollars) s'ils ne partagent pas les informations sur la consommation dans leurs locaux, selon une nouvelle proposition de loi en examen devant le parlement.

Le nouveau projet de loi cible tout lieu où l'énergie est consommée, notamment les usines, les bâtiments commerciaux, les services publics d'électricité, les bâtiments institutionnels, les municipalités, les pipelines, les compagnies d'eau et l'éclairage public, qu'ils soient directement détenus ou loués.

Ethiopie-Budget

Le Conseil des ministres a approuvé samedi le projet de budget au titre de la prochaine année fiscale éthiopienne qui commence le 08 juillet, qui s'élève à 561,67 milliards de birr (01 dollars= environ 42 birr).

Ce budget est augmentation de 18% par rapport à celui de l'année fiscale précédente.

Sur ce total, 162 milliards de Birr sont alloués aux dépenses de fonctionnement, 183,5 milliards de Birr à l'investissement, 203,95 milliards de Birr aux subventions aux régions et 12 milliards de Birr aux objectifs de développement durable.

Malawi-Transport-Aérien

La compagnie aérienne Malawi Airlines compte reprendre ses opérations et réexploiter son réseau à partir de la mi-juin après avoir bénéficié d'un renflouement effectué par ses principaux actionnaires, a annoncé le transporteur aérien malawien.

Le gouvernement du Malawi et Ethiopian Airlines, les deux actionnaires majeurs de la compagnie, ont accepté de recapitaliser le transporteur national qui a été techniquement insolvable à cause de l'impact de la pandémie de la Covid-19, a indiqué la compagnie dans un communiqué.

«Cette décision opportune prise par les actionnaires, qui consiste à renflouer la compagnie aérienne nationale, permettra ainsi de reprendre les vols vers des destinations telles que Dar es Salaam (Tanzanie), Nairobi Jomo Kenyatta (Kenya), Lusaka (Zambie) et Harare (Zimbabwe) à partir de la mi-juin», a ajouté la même source.

Le directeur général de Malawi Airline, George Partridge, avait souligné que l'état de la compagnie aérienne était le résultat du fait qu'elle n'avait pas volé pendant sept mois en raison des confinements locaux et internationaux imposés, tout en ayant toujours dû honorer d'importantes obligations de coûts fixes.

Le transporteur a enregistré des pertes cumulées de 14,09 milliards de kwachas (17,86 millions de dollars) alors que ses dettes s'élèvent à près de 14 milliards de kwachas (17,54 millions de dollars) en février 2021.

Zambie-Oléoduc

Le ministre zambien de l'Énergie, Matthew Nkhuwa, s'est félicité de l'approbation du lancement des études de faisabilité pour la construction d'un oléoduc entre Angola et Lusaka.

Le terminal pétrolier en cours de construction par le gouvernement angolais permettra à la Zambie de recevoir des produits pétroliers tels que le gaz naturel, le diesel, le kérosène et l'essence, a déclaré M. Nkhuwa.

Lors d'une visite au dépôt pétrolier terminal de la société nationale angolaise de pétrole et de gaz (SANANGOL), situé dans la province de Bengo, M. Nkhuwa a souligné que le gouvernement voudrait que les produits pétroliers soient introduits dans le pays avec des prix préférentiels.

Il a par ailleurs signalé que les pays africains, riches en ressources naturelles, sont appelés à promouvoir le commerce régional et l'intégration dans divers secteurs pour améliorer la vie des populations locales.