Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Lundi 28 Juin 2021 à 11:24 | MAP


​Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du lundi 28 juin :


Tchad-pétrole

La grève lancée vendredi par le personnel de ExxonMobil, qui exploite depuis 2003 le bassin pétrolier de Doba, a significativement impacté la production journalière du Tchad estimée à 120.000 barils.

Un tiers de la production pétrolière est suspendu depuis vendredi suite à l'échec des discussions entre le personnel et la direction du major américain qui compte quitter le Tchad en vendant ses actifs à la jeune entreprise britannique Savannah Energy.

«Nous avons exprimé nos revendications en six points, que nous avons transmis à la direction. Mais malgré la médiation de deux membres du gouvernement et de l’inspection du travail, nous n’avons essuyé que du mépris et avons décidé d’agir», expliquent les employés grévistes.

Kenya-PME

Des banques commerciales actives au Kenya ont mobilisé un total de 53,4 milliards de shillings (495,5 millions de dollars) au cours du premier trimestre 2021 pour en grande partie, apporter un appui aux petites et moyennes entreprises (PME) de ce pays d'Afrique de l'Est, selon des statistiques de la Banque Centrale du Kenya (KCB).

La reprise économique au Kenya se fait lentement, et dans cet environnement, les PME ont besoin de ressources financières pour se relever, souligne-t-on de même source.

Angola-Turquie-Coopération

- Une délégation angolaise de haut niveau a effectué une visite de travail en Turquie pour promouvoir la coopération bilatérale et accroitre les investissements dans plusieurs secteurs.

La délégation conduite par le ministre des Transports, Ricardo Viegas D'Abreu, a examiné avec la partie turque les questions relatives à la coopération dans le domaine de l'aviation civile et des infrastructures ferroviaires, mettant l'accent sur sa détermination à renforcer la coopération particulièrement dans le domaine des transports.

"L'Angola offre également de nombreuses opportunités pour les hommes d'affaires turcs dans les sous-secteurs maritime-portuaire et ferroviaire", a déclaré M. D'Abreu lors d'un entretien avec son homologue turc, Adil Karaismailoglu, rappelant à ce propos le lancement d'un appel d'offres international pour le port de Lobito. Celui du Corridor de Lobito est en cours de préparation, précise-t-on.

Au programme de cette visite figurent également des rencontres avec les principales compagnies turques dans le domaine des transports et des infrastructures. Il s'agit en particulier de l’entreprise Yapi Merkezi, qui a construit le tunnel Euroasia dans le détroit de Bosphorus, immergé à une profondeur de plus de 100 mètres et d’une longueur de 14 kilomètres.