Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Jeudi 1 Juillet 2021 | MAP



​Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du jeudi 1er juillet :


Sénégal-Industrie

Un Conseil présidentiel sur l'industrialisation du Sénégal se tiendra au mois de septembre, a-t-on appris mercredi.

’’Le président de la République demande au ministre en charge de l’Industrie de préparer la tenue, en septembre 2021, d’un Conseil présidentiel sur l’industrialisation du Sénégal, en cohérence avec le Plan Sénégal émergent (PSE)’’, lit-on dans le communiqué du Conseil des ministres qui s’est tenu le même jour.

Le texte souligne que le chef de l’Etat, abordant la question liée à la consolidation du développement industriel du Sénégal au cours du conseil, a rappelé toute l’importance qu’il accorde à cette problématique qui se traduit par la mise en œuvre progressive du programme des agropoles en adéquation avec le Plan national d’Aménagement et de Développement des Territoires (PNADT).

Gabon-emprunt

L'Etat gabonais a bénéficié des décaissements sur emprunts extérieur et intérieur pour un montant total de 164,9 milliards de FCFA contre 652,7 milliards de FCFA au premier trimestre de l’année 2020, selon les chiffres de la Direction générale de la dette, au premier trimestre 2021.

Cette évolution résulte de la baisse des tirages sur financements extérieurs, en dépit d’une hausse des décaissements sur financements intérieurs.

Kenya-banques

Le président kényan Uhuru Kenyatta devrait promulguer de nouvelles taxes sur le temps d'antenne et les prêts bancaires qui devraient entrer en vigueur ce jeudi 1er juillet.

Le rapport a été déposé au Parlement par la commission départementale des finances et de la planification nationale qui a proposé d'augmenter le taux des droits d'accise sur les services de données téléphoniques et Internet de 15 à 20 pc.

Rwanda-Cannabis

Le gouvernement rwandais vient de publier un arrêté ministériel établissant un cadre pour régir la culture, la production, la transformation et l'exportation du cannabis dans le pays.

La production locale, qui sera exclusivement orientée à l'export, devrait permettre au Rwanda de réduire son déficit commercial et de créer des emplois après la crise de Covid-19, selon l’Office rwandais de développement (RDB).

Le gouvernement a annoncé qu’il commencera à recevoir les candidatures pour des licences de la part d'investisseurs intéressés par cette culture thérapeutique à haute valeur ajoutée. Un prélèvement spécial à l'exportation sera également effectué afin de permettre au pays d’engranger des ressources considérables du cannabis à des fins thérapeutiques.

Afrique du Sud-femmes-autonomisation Le gouvernement sud-africain est appelé à déployer plus d'efforts en matière d'autonomisation des femmes, a indiqué l'expert sud-africain en matière de responsabilité sociale des entreprises, Shawn Theunissen.

«L'autonomisation des femmes ne doit pas être considérée comme un luxe ou un projet d'investissement social, mais plutôt comme un impératif et une opportunité pour stimuler la croissance économique», a déclaré M. Theunissen, notant que «pour réaliser un changement réel, une intervention décisive est nécessaire».

Revenant sur les difficultés rencontrées par les femmes entrepreneures dans la mise en place de leurs projets, l'expert a souligné que l'un des obstacles majeurs est celui de l'accès au financement.

«En Afrique du Sud, l'écart entre les sexes en matière d'accès au financement est flagrant. Alors qu'un nombre similaire d'hommes et de femmes entrepreneurs ont demandé un financement dans le pays, 42% contre 38% respectivement, les hommes étaient plus susceptibles de recevoir un financement», a-t-il observé.

Ethiopie-BM-Financement

L'Ethiopie sera dotée d’un centre d'excellence de la région d'Afrique de l'Est pour l'enseignement et la formation techniques et professionnels qui sera basé dans la capitale Addis-Abeba.

La mise en œuvre de ce centre a bénéficié d’un appui financier de la Banque mondiale de 150 millions de dollars.

La maire adjoint de la ville d'Addis-Abeba, Adanech Abiebie, et le ministre éthiopien des Sciences et de l'Enseignement supérieur, Samuel Urkato, ont posé cette semaine la première pierre pour la construction de ce centre.



Derniers tweets