Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Mercredi 7 Juillet 2021 à 11:46 | MAP


​Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 7 juillet :


Sénégal-Chine-industrie

Le président sénégalais Macky Sall, a lancé, mardi à Diamniadio, à une trentaine de kilomètre de Dakar, la deuxième phase du Parc industriel intégré de Diamniadio (P2id).

Le projet est prévu sur une superficie de 40 hectares, pour un investissement de 60 milliards de francs CFA sur financement d'Eximb Bank Chine.

Côte d'Ivoire-Maroc-énergie

Le 1er Forum maroco-ivoirien de l'Energie s'est ouvert, mardi à Abidjan, à l'initiative de la Fédération marocaine de l'électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (FENELEC) en partenariat avec l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE).

Ce Forum, qui se poursuivra jusqu'à jeudi, se veut un évènement économique de haut niveau autour de ce secteur hautement stratégique dans le but, d'une part, de dynamiser le co-investissement en la matière entre les deux pays et, d'autre part, d'approfondir la réflexion autour du développement et du renforcement de la compétitivité des économies africaines en matière énergétique.

Côte d'Ivoire-santé-banque

Le Président-directeur général du groupe Afreximbank, Benedict Okey Oramah a annoncé, mardi, la fourniture par son institution bancaire de 7,8 millions de doses de vaccins contre la Covid 19 à la Côte d'Ivoire sur une contribution de 420 millions de doses de vaccins pour la lutte contre le Coronavirus destinée à l'Union Africaine.

Dr Benedict Okey Oramah a fait cette déclaration, au terme d'un entretien avec le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara au palais présidentiel d’Abidjan, sur le point de la coopération entre son institution financière et la Côte d’Ivoire.

Gabon-prévoyance sociale

Du 5 au 16 juillet, la capitale gabonaise Libreville abrite la phase expérimentale des travaux sur les indicateurs et tableaux de bord actuariels des organismes de prévoyance sociale de la zone Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (Cipres).

Ces travaux organisés par la Caisse nationale d'assurance maladie et garantie sociale (Cnamgs), la Cipres et l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) ont un intérêt particulier en ce sens qu'ils aideront les acteurs à s'approprier les bonnes pratiques en matière d'études actuarielles.

Djibouti-Population-Recensement

Djibouti va organiser le 3ème recensement général de la population et de l'habitat (RGPH) en janvier 2022, rapporte l’agence d’information djiboutienne ADI, relevant qu’un projet de décret visant à instituer le cadre général de l’organisation de ce 3ème recensement, a été adopté en Conseil des ministres.

Le pays est-africain avait réalisé le 2ème RGPH en 2009, rappelle la même source.

Le 3ème RGPH «intervient d’une part dans un contexte national dominé par l’élaboration et la mise en œuvre du deuxième plan national de développement 2020-2024 de la vision Djibouti 2035 et d’autre part dans un contexte régional et international marqué par le suivi et la mesure des progrès réalisés dans l’atteinte des Objectifs de Développement Durable malgré la pandémie de la Covid-19 dont les impacts sur la population et l’économie contraignent à ajuster nos plans de développement», note ADI.

Tchad-Elevage

Une délégation du ministère tchadien de l'Elevage et des Productions animales conduite par le ministre Abderahim Awat Atteib a entamé cette semaine une mission dans la zone méridionale du pays pour visiter les nouvelles infrastructures pastorales implantées dans la région, notamment le Complexe industriel des abattoirs du Logone.

La délégation a eu des séances de travail avec les autorités provinciales pour faire le point sur la situation de la production et des recettes au niveau provincial et sensibiliser sur l’importance de la vaccination du bétail, rapporte mardi la presse locale.

Kenya-banques

Plus de la moitié des succursales bancaires du Kenya se trouvent à Nairobi, Mombasa et Kiambu, reflétant l'inégalité de la richesse et des revenus dans les 47 comtés du Kenya, selon des données de la Banque centrale du Kenya (CBK) qui révèlent que les trois comtés comptent 794 succursales, soit 53 % des 1 502 points de vente du Kenya.

Nairobi comptait 39,5% des succursales bancaires du Kenya, reflétant la domination économique de la capitale sur les 46 autres unités décentralisées créées en 2013 pour remédier au déséquilibre des richesses.

Angola-Diamants

L'Angola s’attend cette année à une production de 10,5 millions de carats de diamant et en 2022 à 14 millions de carats, suite à la nouvelle stratégie de développement du secteur, a révélé la société nationale de diamant «Endiama».

Le chiffre d'affaires du secteur du diamant a atteint 220,3 millions de dollars au premier trimestre de 2021, enregistrant ainsi une augmentation de 26,43% suite à la vente de 1.178.420 carats, a déclaré le directeur du bureau de commercialisation d'Endiama, José Carlos de Sousa, lors d'une conférence virtuelle sur «Le contexte économique national du diamant».

«La vente à un prix moyen de 186,96 dollars le carat aura influencé positivement les recettes», s’est-il enorgueilli.

Il a de même précisé que les Émirats arabes unis, l'Inde et la Belgique sont les principales destinations des diamants produits en Angola.

L'Angola compte créer une bourse de diamants qui entrera en service de manière expérimentale en 2022 et dont les propriétaires sont la société de commercialisation de diamants de l’Angola «Sodiam» et «Endiama».