Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Jeudi 8 Juillet 2021 à 11:32 | MAP


​Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du jeudi 8 juillet :


Gabon-télécoms

Au premier trimestre 2021, le chiffre d'affaires du secteur des Télécommunications a progressé de 3,5% à 53,7 milliards de FCFA, soutenu par les autres prestations (+18%), malgré le léger recul (-1%) du chiffre d’affaires des communications téléphoniques, fait savoir la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale.

L’activité de la branche a tiré profit du recours au télétravail grâce au développement de la Data Mobile (+3,7% des abonnements à l’internet GSM et +23,8% des abonnements à internet haut débit).

UEMOA-inflation

Dans l'UEMOA, l'évolution des prix sur les 3 premiers mois de l'année 2021, a fait ressortir une inflation de +2,2%, en rythme annuel, après une hausse de +2,7% le trimestre précédent, selon les estimations de la Banque centrale de l'Union.

Cette tendance est principalement expliquée par la décélération du rythme de progression des prix des produits alimentaires qui ne sont renchéris que de +3,7% à fin mars 2021 contre +5% au trimestre précédent.

La hausse de moindre ampleur des prix des produits alimentaires, observée dans la plupart des pays de l'Union, reflète l'amélioration de l'offre de céréales, de produits de la pêche, de légumes ainsi que de tubercules et plantains, indique l'institution d'émission monétaire.

Côte d'Ivoire-BTP

L'emblématique tour F qui sera érigée au Plateau, à la cité administrative de la capitale ivoirienne, est enfin prête à sortir de terre. Selon Bloomberg, les travaux de construction de cet édifice pharaonique sont prévus pour ce mois de juillet.

De 283 mètres de hauteur, l'infrastructure "devrait-être le plus haut gratte-ciel d'Afrique" selon son concepteur PFO Africa qui revendique des prouesses architecturales en Côte d'Ivoire comme la Basilique notre dame de la paix de Yamoussoukro.

L'édifice de 64 étages sera destiné à accueillir des services administratifs et des bureaux.

Botswana-Zambie-Infrastructures :

Un pont routier et ferroviaire reliant le Botswana et la Zambie a été inauguré récemment, marquant l'achèvement d'un projet de plus de 200 millions d'euros, qui vise à favoriser les échanges et le commerce en Afrique australe.

Le pont de Kazungula, qui s'étend sur 923 mètres au-dessus du fleuve Zambèze, offre aux transporteurs une route alternative qu'ils attendaient depuis longtemps.

"Cela réduira le coût des affaires", a déclaré le président zambien Edgar Lungu lors de la cérémonie d'inauguration, en prévoyant "une augmentation du commerce et de la compétitivité, la création d'emplois, le développement du tourisme et d'autres effets d'entraînement positifs".

Ce pont, dont la construction a débuté fin 2014, a coûté 259 millions de dollars (213 millions d'euros).

Il a été cofinancé notamment par la Banque africaine de développement (BAD), l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et les gouvernements de la région. La Namibie et le Zimbabwe ont rejoint le consortium en 2018.

Angola-Diamants

La société angolaise Sodiam a empoché environ 56 millions 645 mille dollars, à l'issue de la troisième vente aux enchères de diamants bruts, qui s'est réalisée le mois dernier à Luanda.

Le montant résulte précisément de l'appel d'offres pour les diamants spéciaux des mines d'Uari, Lulo, Catoca et Luele, dont les séances d'évaluation des offres, qui ont été soumises par voie électronique, ont eu lieu entre le 9 et le 23 juin.

L’Angola s’attend cette année à une production de 10,5 millions de carats de diamant et en 2022 à 14 millions de carats, suite à la nouvelle stratégie de développement du secteur.

Le chiffre d'affaires du secteur du diamant a atteint 220,3 millions de dollars au premier trimestre de 2021, enregistrant ainsi une augmentation de 26,43% suite à la vente de 1.178.420 carats.

Soudan du Sud-malnutrition

Quelque 1,4 million d'enfants devraient souffrir de malnutrition aiguë cette année au Soudan du Sud, a mis en garde, mardi, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), ajoutant que plus de 300.000 enfants risquent de mourir faute de traitement.

«L’espoir et l’optimisme que les enfants et les familles du Soudan du Sud ont ressentis à la naissance de leur pays en 2011 ont lentement tourné au désespoir et à la détresse», a notamment souligné la directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore dans un rapport sur l’impact de la crise humanitaire sur les enfants.

Tanzanie-Gaz

La société Exalo Drilling, une filiale de la compagnie gazière polonaise PGNiG, a obtenu son premier contrat de forage en Tanzanie.

Les travaux couvriront le champ gazier offshore Songo Songo exploité par la société canadienne Orca Exploration et démarreront au mois de septembre. Plus précisément, le cahier des charges d'Exalo comprend le reconditionnement de deux puits et le forage d’un puits secondaire.

La licence qui abrite le champ Songo Songo est située en eaux peu profondes à 15 km de la côte et couvre une superficie de 170 km2. Le site génère 45 millions de pieds cubes par jour. Un volume livré à la société publique du pétrole (TPDC), qui le revend à Songas Limited pour une utilisation dans la production d’électricité pour le marché domestique.

Kenya-Finances

Au Kenya, les prêts d'argent via le téléphone mobile font face, depuis le 1er juillet, à la hausse des frais. Sur la page Web qui est dédiée à ce type de service pour Kenya Commercial Bank, l'une des plus importantes du pays en termes de volume des actifs, les usagers ont appris depuis vendredi que les frais à payer par les emprunteurs sont désormais de 8,64% par mois, contre 7,4% auparavant.

Cette situation résulte de l'entrée en vigueur d'un nouveau droit d'accise récemment validé par le Parlement et qui permet au gouvernement de prélever 20% de taxes sur chacune des transactions de prêts effectuées par le mobile.