Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain
           

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Mercredi 14 Juillet 2021 | MAP



​Addis-Abeba - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 14 juillet :


Ethiopie-Télécoms

L'opérateur public «Ethio-Telecom» a réalisé des revenus équivalents à environ 1,29 milliard de dollars au cours de l'exercice budgétaire éthiopien 2020/2021 clos le 08 juillet, a annoncé mardi Frehiwot Tamiru, PDG de la compagnie.

Au cours de la même période, le nombre d'abonnés a atteint 56,2 millions, soit une augmentation de 22 pc par rapport à l'exercice précédent, a-t-elle indiqué. Zambie-Dépréciation-Devise

La Zambie a reçu un paiement de dividendes de 6,27 milliards de Kwacha (277 millions de dollars) de sa banque centrale, en partie en raison des gains liés à la dépréciation de la monnaie locale.

Le paiement effectué en avril contribuera à renforcer les finances du gouvernement et sera orienté vers la réalisation des objectifs du programme de relance économique de la Zambie, a indiqué le ministère des Finances.

Il s'agit du plus gros dividende annuel jamais reçu de la banque centrale, avec 2,6 milliards de kwacha transférés l'année dernière et 1,7 milliard de kwacha en 2019.

Selon la loi du pays, la Banque de Zambie verse à l'État ses bénéfices qui ont plus que doublé pour atteindre 6,9 milliards de kwacha l'année dernière, selon son rapport annuel.

Le paiement arrive à point nommé pour le gouvernement, qui est en pourparlers avec le Fonds monétaire international sur un programme économique et un prêt concessionnel et organise des élections en août prochain.

Kenya-Horticulture

Les revenus de l'industrie horticole ont chuté de 6,3 milliards de shillings (58 millions de dollars) durant le premier semestre de cette année pour s'établir à seulement 77 milliards de shillings (713 millions de dollars), selon les données de la Direction de l’horticulture.

Cette baisse, la plus importante enregistrée depuis 5 ans s’explique notamment par le repli des recettes générées par les fleurs coupées et les fruits, qui ont reculé respectivement de 8 milliards de shillings et 500 millions de shillings. Ouganda-Vanille

L'Ouganda devrait produire plus de 100 tonnes de vanille au cours de la saison 2021, selon la dernière note sur le marché mondial publiée en juin dernier par Aust & Hachmann, l’un des plus vieux négociants de la gousse.

D’après la note, ce niveau sera une première pour la filière qui a souffert, ces dernières années, des mauvaises pratiques culturales ayant plombé les rendements de l’orchidée. Au-delà du volume, c’est surtout sur le plan de la qualité que l’Ouganda devrait encore plus s’affirmer cette année.

En Ouganda, la vanille est principalement cultivée dans les districts de Kasese et de Bundibugyo qui sont frontaliers de la RDC. Le pays est le second producteur africain de vanille derrière Madagascar et compte pour moins de 5 % de la production mondiale.



Derniers tweets