Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


MAP - le Vendredi 23 Juillet 2021 à 10:46 |

           

​Addis-Abeba - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du vendredi 23 juillet :


Ethiopie-télécoms

Le groupe télécoms français Orange a exprimé son intérêt pour les 40 pc du capital de la compagnie publique «Ethio Telecom» mis en vente, a indiqué l'ambassadeur d’Ethiopie en France, Henok Teferra Shawl sur son compte Twitter.

Le gouvernement éthiopien avait lancé le 15 juin dernier un appel à manifestation d’intérêts pour la vente des 40 pc du capital de l’opérateur public. Tanzanie-Mines

En Tanzanie, la compagnie minière Peak Resources prévoit de lancer la construction de la mine de terres rares Ngualla d'ici la fin 2022, a annoncé jeudi la société dans un communiqué, précisant qu’elle va, pour cela, négocier des accords de financement et de prélèvement au cours des prochains mois.

« Ce projet représente une opportunité passionnante pour la Tanzanie de jouer un rôle mondial important dans l’approvisionnement en éléments de terres rares d’importance stratégique », a réagi Doto Biteko, ministre tanzanien des Minéraux.

Ce dernier s’attend à voir le projet créer de nouveaux emplois pour la population, jusqu’à 600 emplois directs en phase de construction et 220 en phase d’exploitation, mais aussi générer des revenus supplémentaires en termes de dividendes, taxes et redevances pour l’Etat.

Tanzanie-Taxes

Le gouvernement de la République de Tanzanie a décidé de réexaminer la taxe de 10 à 10.000 shillings tanzaniens (0,0043 à 4,31 USD) introduite en juin dernier sur le Mobile Money, a révélé Mwigulu Nchemba, le ministre des Finances et de la Planification, expliquant que ce réexamen fait suite à la colère grandissante des consommateurs qui ne cessent de dénoncer ce qu’ils considèrent comme une augmentation des prix.

Le ministre des Finances et de la Planification a indiqué avoir reçu, tout comme son homologue de la Communication et des Technologies de l'information Faustine Ndugulile, des directives de la présidente de la République sur cette préoccupation, et qu'ils devront rencontrer le Premier ministre Kassim Majaliwa pour discuter à ce sujet.

Soudan du Sud-Télécoms

La filiale sud-soudanaise du groupe télécoms MTN vient de signer un protocole d’accord avec la société canadienne NuRAN Wireless Inc pour étendre sa présence dans les zones rurales éloignées au Soudan du Sud.

Sous le modèle « Build, Operate, Transfer » qui privilégie le partage de revenus entre les deux parties, l’entreprise spécialisée dans la fourniture de solutions d'infrastructure sans fil, mobiles et à haut débit, déploiera un minimum de 250 sites télécoms pour MTN South Sudan dans les 24 prochains mois.

L’investissement de MTN South Sudan dans l’extension de son réseau télécoms en zone rurale prépare l’entreprise à la concurrence qui s’annonce plus rude sur le marché local. Alors que Zain a rejoint l’opérateur télécoms leader sur le segment de la 4G il y a quelques mois, il y a également le nouvel acteur, Digitel Telecommunications, qui a démarré ses activités avec de grandes ambitions.

SADC-PME

Les dirigeants africains se doivent de créer un environnement propice aux petites et moyennes entreprises (PME), ainsi qu'aux entrepreneurs innovants, afin de leur permettre de s'épanouir et d'accéder aux opportunités d’investissement aux niveaux régional et international, ont indiqué les ministres des Technologies de l'information et de la communication de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

L'innovation locale et le développement des PME peuvent conduire à une augmentation de la propriété intellectuelle locale du continent, à une création d'emplois à plus grande valeur et à un accroissement des investissements et des exportations, ont déclaré les ministres lors d’une table ronde virtuelle organisée dans le cadre des célébrations de la Journée de l'Afrique.

Estimant essentiel pour les dirigeants africains de trouver les moyens pour libérer le potentiel de l'innovation local, les participants ont souligné l'importance de créer un environnement adéquat pour que les jeunes entrepreneurs transforment leurs idées en projets prospères.

«Nous devons exploiter l'énergie et la créativité de nos jeunes entrepreneurs. Nous devons trouver des moyens de les aider à développer leurs plans d’affaires, leurs compétences et à créer un écosystème de soutien qui leur permettra de se développer», notent-ils, relevant l’importance pour les jeunes d’avoir accès au financement et aux marchés.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss