Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Jeudi 29 Juillet 2021 à 10:26 | MAP


​Addis-Abeba - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du jeudi 29 juillet :


Ethiopie-Or

La compagnie d'exploration «Akobo Minerals» a indiqué que le potentiel du gisement Segele en Ethiopie qui regorge de 52 410 onces d’or selon des estimations précédentes, pourrait être plus grand.

La compagnie «a réalisé de nouvelles intersections de minéralisation aurifère sur son gisement Segele en Ethiopie. Selon les détails publiés le 23 juillet, elle a réussi à intercepter 0,48 m à une teneur de 45,3 g/t et 1,43 m à une teneur d’or de 13,8 g/t», rapporte l’agence Ecofin.

«Ces résultats constitueront inévitablement une partie importante d’une mise à jour de l’estimation des ressources minérales», a souligné le PDG de la compagnie cité par l'agence. Angola-Inclusion-Finances

Le processus d'inclusion financière initié en Angola est un pilier fondamental pour la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales, a déclaré le directeur régional de la Banque nationale d'Angola (BNA), Francisco Manuel.

Le responsable, qui s'exprimait lors d'un séminaire sur l'éducation financière, a déclaré que la formalisation de l'économie nationale contribuera à construire une société plus inclusive et un système financier plus résistant.

L’atelier fait partie des actions prévues dans le projet de développement du système financier, qui vise à formaliser l'économie nationale à travers l'insertion des catégories sociales les plus vulnérables.

Il a indiqué que la campagne d'éducation et d'inclusion financière sera menée de manière régulière, notamment dans les provinces de Moxico, Lunda Sul et Lunda Norte.

Afrique du Sud-Fonds-Accidents

Le gouvernement sud-africain a déclaré que la responsabilité du Fonds des accidents de la route ( RAF) lourdement endetté, qui indemnise les victimes des accidents, a été réduite de plus de 90% à la suite d'un changement comptable.

La RAF a adopté un nouveau traitement comptable pour les prestations sociales à la place de l'approche du contrat d'assurance précédemment utilisée, a déclaré le ministre des Transports Fikile Mbalula dans un communiqué.

Cela a entraîné une diminution du passif déclaré du fonds de 305 milliards de rands (22,6 milliards de dollars). Avant le changement, les dettes du fonds constituaient le plus gros passif éventuel du gouvernement après celui de la compagnie d'électricité publique Eskom, a ajouté M. Mbalula.

La RAF est financée par une taxe sur le carburant qui équivaut à près de 13% du prix de détail, mais ses dépenses ont dépassé ses revenus pendant des années et elle est techniquement insolvable.

Ouganda-Café

L'Ouganda est le pays du top 10 mondial dont les exploitants de café profitent le moins de la manne financière générée par l’industrie, selon un rapport publié cette semaine par le Centre Columbia sur l’investissement durable (CCSI).

Pour le kg de café vert, un exploitant ougandais est en effet payé à hauteur de 1,4 USD, soit la plus basse rémunération dans le lot des 10 premiers fournisseurs et un niveau très loin des standards appliqués en Ethiopie (2,28 USD) ou en Colombie (2,90 USD), explique l’étude.

Cette faiblesse des revenus s’inscrit dans un contexte où le pays affiche l’un des coûts de production par kg de café vert les plus faibles de la planète avec 0,62 USD contre 1,43 USD par exemple pour le Brésil, leader mondial du secteur. D’après le CCSI, cette situation s’explique notamment par des prix garantis très faibles accordés aux producteurs du pays.