Marocafrik : Bulletin d'information maroco-africain

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


MAP - le Jeudi 5 Août 2021 à 10:37 |

           

Addis-Abeba - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du jeudi 05 août:


Ethiopie-Arabie Saoudite

La Directrice de la Commission éthiopienne des investissements, Lelise Neme, s'est entretenue avec l'ambassadeur d'Arabie saoudite en Ethiopie, Sami Jamil Abdullah, de la coopération en matière d'investissement entre les deux pays.

Les deux parties ont discuté des opportunités d'investissement en Ethiopie et des moyens de renforcer la coopération pour accroître les investissements entre les deux pays, a indiqué la Commission éthiopienne d'investissement.

La promotion des investissements saoudiens en Ethiopie, a été également évoquée lors de cette entrevue.

Rwanda-Télécoms

L'Autorité de régulation des services publics du Rwanda (RURA) vient de renouveler la licence de l’opérateur de télécommunications MTN Rwanda, expiré le 30 juin dernier, a annoncé mercredi le groupe dans un communiqué.

La nouvelle licence s’étale sur une période de 10 ans, a indiqué le groupe de télécoms qui s’est engagé à investir un total de 91 millions de dollars US d’ici juillet 2022 en vertu de la nouvelle licence.

« Le renouvellement de la licence de MTN Rwanda est intervenu au terme d’une évaluation technique du plan d’affaires de la société », a déclaré Charles Gahungu, directeur général du département de réglementation des TIC à RURA.

Afrique du Sud-Troubles-Dégâts

Le gouvernement provincial du KwZulu-Natal en Afrique du Sud a décrété l'état de catastrophe en raison de l'ampleur des dommages économiques et humains causés par les récentes émeutes violentes qui ont secoué plusieurs régions du pays.

«Cette décision a été prise après avoir reçu un rapport d'étape détaillé, basé sur les évaluations effectuées par les différents organes de l'Etat pour déterminer l'ampleur des dommages et des implications financières de ces troubles», a indiqué le gouvernement provincial dans un communiqué.

Il a précisé que «les coûts estimés des dommages et des réparations requises pour les départements sectoriels sont de 1,5 milliards de rands (plus de 100 millions de dollars), tandis que les dommages municipaux nécessitent 50 millions de Rands (3,5 millions de dollars)».

«Les travaux d'évaluation des dégâts qui ont été effectués jusqu'à présent ont conclu que la situation actuelle dépasse la capacité provinciale et municipale de faire face aux coûts engendrés par les émeutes et les troubles publics», a-t-il poursuivi.

L'Afrique du Sud a perdu plus de 50 milliards de rands (plus de 3 milliards de dollars) à cause des violences et des pillages qui ont secoué plusieurs régions du pays depuis l'incarcération de l'ancien président sud-africain Jacob Zuma pour outrage à la Justice.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Septembre 2021 - 09:56 Maroc. Revue de presse quotidienne du 29/09/2021





Facebook
Twitter
Newsletter
Mobile
Rss