Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Mercredi 18 Août 2021 à 11:06 | MAP


​Kigali - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mercredi 18 août 2021:


Kenya-Aéroports :

- Les travaux de mise à niveau de l'aéroport kenyan d’Isiolo (285 km au nord de Nairobi) devraient s’achever d’ici décembre 2021 pour une mise en service un mois plus tard, a annoncé le porte-parole du gouvernement kényan, Cyrus Oguna.

Mise en service pour une première fois en 2017, l’exploitation de cette infrastructure avait révélé des défaillances qui ont motivé l’élaboration d’un nouveau projet de mise aux normes de l’ouvrage.

La configuration de cet aéroport est telle qu’il comprend un terminal de passagers moderne qui peut accueillir plus de 125.000 passagers par an ainsi que des installations de stationnement pouvant accueillir plus de 200 véhicules.

Cette plateforme développée et gérée par l'Autorité aéroportuaire du Kenya (KAA) constitue un maillon essentiel du corridor multimodal LAPSSET (Lamu Port-South Sudan-Ethiopia-Transport), qui a pour vocation de relier le Kenya, le Soudan du Sud et l'Ethiopie par le rail, les airs, la route et les oléoducs.

Ouganda-Électricité : - Le gouvernement ougandais envisage de connecter 234.989 demandeurs d’électricité au réseau national dans le cadre du programme de raccordement gratuit à l’électricité.

Dans une déclaration publiée cette semaine, la ministre de l’Energie et du Développement minéral, Ruth Nankabirwa, a annoncé qu’il cherchait à acquérir des équipements pour connecter les ménages d’ici la fin du mois.

Les 234.989 connexions pourraient coûter au moins 47 millions de dollars, sur la base du prix de chaque connexion sans pôle. Les câbles et les compteurs, une fois obtenus, seront utilisés pour satisfaire environ 160.000 demandes en attente, depuis la suspension par le gouvernement des raccordements gratuits à l’électricité en octobre dernier.

Le gouvernement ougandais avait lancé le programme de raccordement gratuit à l’électricité depuis novembre 2018. Ce projet devrait permettre de raccorder 300.000 ménages chaque année. À ce jour, il a déjà raccordé 299.843 ménages.

Afrique du Sud :

- L'Afrique du Sud enregistre l'un des taux d'échec des PME les plus élevés au monde, avec cinq entreprises sur sept se déclarant en faillite au cours de leur première année, ont indiqué des experts sud-africains.

«Les PME jouent un rôle important pour répondre aux grands défis du chômage et des inégalités dans notre pays, mais la question de leur durabilité constitue toujours un problème», a déclaré le directeur du cabinet de conseil d'entreprises Cova Advisory, Tumelo Chipfupa.

Il a ajouté que ce taux d'échec très élevé en Afrique du Sud est dû essentiellement aux obstacles liés à l'accès au financement, avec seulement 6% des PME déclarant avoir reçu le soutien du gouvernement.

Pour sa part, Tanya Fouche, chef du développement des affaires au sein du cabinet Aurik Enterprise Development, a souligné que le gouvernement «subit une forte pression pour créer des emplois et essaie d'utiliser les programmes de développement des entreprises et des fournisseurs pour stimuler les entreprises en démarrage».

Zimbabwe-Agriculture :

- Le Zimbabwe envisage de soutenir la production locale d'engrais au cours de la période allant jusqu'en 2024, sur la base d'un accord avec les producteurs pour réduire les importations, a indiqué le gouvernement zimbabwéen.

La ministre de l'Industrie et du Commerce, Sekai Nzenza, a déclaré dans le cadre d'un forum de l'agro-industrie que cette décision permettra d'économiser des devises étrangères rares.

Le forum vise à intégrer et aligner les politiques, stratégies, programmes, projets et activités du gouvernement en vue de renforcer la compétitivité de l'agro-industrie dans le pays.

La demande d'engrais du Zimbabwe pendant une saison agricole normale et bonne est d’environ 600 000 tonnes, dont 70 pour cent sont destinés aux programmes d’agriculture du gouvernement.