Bulletin quotidien d'informations économiques africaines

Publié le Samedi 28 Août 2021 à 10:52 | MAP


​Kigali - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du samedi 28 août 2021:


Rwanda-Transport

- La compagnie aérienne Kenya Airways a vu ses recettes baisser de 9% pour atteindre 27 milliards de shillings (249 millions de dollars) au cours des six premiers mois de l'année 2021, selon le rapport d'activités du transporteur publié vendredi.

Ces résultats ont été principalement tirés vers le bas par le trafic passager qui a connu une contraction de 20% en glissement annuel (800 000 passagers entre janvier et juin) en raison de la crise sanitaire mondiale.

«La réduction est due à l'arrêt des opérations nationales au mois d'avril 2021, ainsi qu'aux restrictions de voyage et blocages dus à une augmentation des cas de coronavirus sur les principaux marchés nationaux et internationaux, notamment le Royaume-Uni, l'Inde, la Chine, les Emirats arabes unis et les Etats-Unis», justifie la compagnie, faisant constater que le faible taux de couverture vaccinale reste un obstacle majeur pour la reprise.

Kenya-Taxes

- Au Kenya, la taxe additionnelle appliquée depuis le 1er juillet dernier sur chaque paire de chaussures importée vient d'être supprimée, a indiqué dans une lettre adressée à l’Administration fiscale (KRA), Ukur Yatani, secrétaire au Trésor.

La mesure fiscale prévoyait le prélèvement sur chaque paire de chaussures entrant sur le territoire, soit 1,5 USD sur les articles en cuir et 1 USD sur les accessoires de sport. Ceci, en plus du Tarif extérieur commun (TEC) de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) qui fixe un droit de 25 % sur les chaussures entrant dans le marché commun.

La disposition avait pour objectif de renforcer la protection de l’industrie de la concurrence à bas prix et de stimuler la manufacture locale à travers la valorisation du potentiel important en cuir du pays.

Angola-Doing-Business

- La Commission économique relevant du Conseil des ministres angolais vient d'approuver le plan d'amélioration de l'environnement des affaires visant à renforcer la position de l'Angola dans le classement Doing Business.

Le Plan qui contient la liste des activités clés à développer jusqu'en avril 2022, fait partie du Programme d'appui à la production, la diversification des exportations et la substitution des importations (PRODESI), indique un communiqué publié à l'issue de cette session présidée par le chef d'Etat João Lourenço.

Ainsi, la Commission économique a approuvé le texte qui définit les principes, règles et procédures à respecter dans le processus de préparation et d'élaboration du projet de Budget Général de l'Etat pour l'exercice 2022.

Le document fournit également aux différents organes impliqués dans le système budgétaire du pays, les instructions nécessaires pour la préparation des prévisions de dépenses à moyen terme pour la période 2023-2025.

Par ailleurs, le processus d'élaboration du Budget de l'État 2022 et du cadre de dépenses à moyen terme 2023-25 devrait encourager la participation des partenaires sociaux de l'État, en mettant l'accent sur la tenue des réunions de concertation avec les conseils municipaux et provinciaux.